Politique › Actualité

100 jours de Kassory à la primature: « Le bilan reste mitigé… » (Sekou Koundouno)

(c) journaldeconakry.com

Kassory Fofana a été nommé le 21 mai 2018 comme premier ministre de la République de Guinée en remplacement de Mamady Youla.  Après trois mois de gestion à la primature, votre électronique journaldeconakry.com s’est intéressé au bilan du 3ème chef du gouvernement sous l’ère Alpha Condé.

Joint au téléphone ce matin, Sekou Koundouno, président du mouvement Balai Citoyen a estimé que le bilan des trois premiers mois de gestion de Dr Ibrahima Kassory Fofana est mitigé.

« En ce qui concerne le Balai Citoyen,  nous disons que le bilan est mitigé, dans la mesure où les attentes de la population en terme de réformes et de dispositifs de réponse des pouvoirs publics face aux préoccupations des citoyens sont insatisfaites », a-t-il affirmé avant de rajouter que « l’arrivée de Kassory Fofana à la primature a coïncidé à cette hausse du prix du carburant à la pompe avec cette crise sociale qui perdure jusqu’à présent au niveau des forces sociales et des centrales syndicales…. »

Plus loin,  le président du Balai Citoyen s’est indigné face à l’Etat des bus que le gouvernement a mis en circulation pour, dit-on, apporter des mesures d’accompagnement aux citoyens suite à l’augmentation du prix du carburant à la pompe.

« Les accompagnements que le gouvernement avait promis d’apporter à nos populations à la base  restent des mesures inappropriées dans la mesure où   la plupart de ces bus sont actuellement en panne…. »


« Concernant l’employabilité des jeunes et la politique de façon claire qu’il faudrait adopter reste encore dans l’impasse. Les dispositifs qui pourraient apporter aux femmes  afin qu’elles puissent s’épanouir sont encore en panne. En termes d’infrastructures que ce soit dans le domaine des travaux publics ou celui des transports, les réponses des pouvoirs publics restent en attente ou dans les oubliettes. En clair, c’est un bilan à nos yeux qui nous semble très mitigé », a-t-il rajouté.

Pour finir,  Sekou Koundouno demande à Kassory Fofana,  de prendre ses responsabilités.

« Nous appelons au premier ministre Kassory qui est à 100 jours de sa prise de fonction à la primature, de prendre ses responsabilités et de faire un virage de 360• afin de faire face aux attentes et aux préoccupations des concitoyens à la base ».

À LA UNE
Retour en haut