› Eco et Business

La tactique d’Alpha Condé pour contrôler les recettes des communes

Pr Alpha Condé

Le Président guinéen Alpha Condé veut avoir l’œil sur l’ensemble des communes du pays notamment les recettes des collectivités locales. Pour y arriver, le Chef de l’Etat a une stratégie qui fera certainement des mécontents.

Alpha Condé envisage d’appliquer une réforme visant à enlever la collecte des impôts dans les prérogatives des maires. Le processus est enclenché à travers une vaste campagne de sensibilisation dans les mairies qui a débuté cette semaine à Conakry. L’opération est pilotée par un de ses « jokers ». Il s’agit d’Alhassane Condé, conseiller à la Présidence. Ce lundi 21 janvier 2019, une délégation venue de la présidence de la République conduite par M. Condé a été reçue par le maire de Dixinn, Samba Diallo issu du parti de Cellou Dalein Diallo. L’ancien ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation était accompagné par un cadre du ministère du budget, l’administrateur des grands projets, le colonel Thiégboro des services spéciaux, d’autres cadres de la présidence.
Selon certaines indiscrétions, les hôtes du maire Samba Diallo étaient venus présenter un projet du Gouvernement visant à recenser le patrimoine bâti public et privé de la commune, ensuite annoncer la volonté des autorités à mettre en place, une commission qui sera désormais chargée de recouvrir les impôts. Un travail traditionnellement dévolu aux collectivités locales. Interrogé sur cette rencontre, le maire de Dixinn n’a pas voulu donner de détails. Toutefois faut-il rappeler que lors d’une tournée en Haute Guinée en décembre dernier Alpha Condé avait déjà affiché son intention de limiter le « pouvoir » des élus locaux. « Ce qui existait comme pratique hier est fini. Désormais, un maire ne peut plus vendre une parcelle de terre. J’ai pris un décret, aucune parcelle ne sera vendue désormais sans l’ordre du gouvernement… L’argent qui est destiné pour la décentralisation, ce n’est plus les maires qui vont le gérer », avait averti le Chef de l’Etat.


Cette réforme du gouvernement du président Condé vise-t-elle à couper l’herbe sous le pied des maires élus ? Rien n’est moins sûr. En tout cas, elle suscite des inquiétudes même si les émissaires d’Alpha Condé feignent de rassurer les élus locaux sur le bien-fondé de ladite réforme. Une source bien informée a assuré que cette réforme vise surtout à accompagner les nouveaux maires à mieux mobiliser les recettes en vue de les aider à exécuter leur programme. « C’est un programme qui vise tout le pays. Personne n’est visé. C’est une réforme qui vise à mieux mobiliser les recettes et de mettre beaucoup plus de revenus à la disposition des collectivités puisque ces nouveaux maires sont élus avec de nouveaux programmes, il faut les accompagner », a confié un cadre faisant partie de la délégation de la présidence qui est attendue dans d’autres communes de la capitale cette semaine.

À LA UNE
Retour en haut