International › APA

40 milliards F CFA de la Chine pour la réhabilitation de 4 stades sénégalais

Matar Ba, le ministre des Sports et Han Xiaofei, Conseiller économique et social à l’Ambassade de Chine au Sénégal ont paraphé, mardi soir à Dakar, une convention d’un montant de 40 milliards F CFA pour moderniser les stades Léopold Senghor de Dakar (ouest), Lamine Guèye de Kaolack (centre), Ely Manel Fall de Diourbel (centre) et Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor (sud).« Ce programme conçu d’un commun accord entre le Sénégal et la Chine a été arrêté à la suite d’une mission d’étude conjointe réalisée sur le terrain par des experts confirmés des deux parties. Les travaux ciblés ont un coût global de 40 milliards F CFA dont plus de la moitié pour le stade Léopold Sédar Senghor », a informé Matar Ba.

Le ministre des Sports a aussi souligné que ce projet va porter, entre autres, sur « les équipements et installations sportifs, les terrains de football, de basketball et de handball, les pistes d’athlétisme, les ornements et décorations, les systèmes électriques et mécaniques et la structure des bâtiments ».  

Se réjouissant de la « coopération dynamique et exemplaire » entre le Sénégal et la Chine, M. Ba a indiqué qu’un « appel d’offres sera lancé en Chine pour que dans 2 à 3 mois, l’entreprise chargée des travaux, puisse fixer une date pour leur démarrage effectif ».  

Par ailleurs, le ministre des Sports a fait remarquer que « l’activité sportive, aussi massive soit-elle, n’est viable et acceptable que si elle est pratiquée dans un cadre normé et doté de toutes les commodités de fonctionnalité nécessaires à son expression ». Selon lui, c’est pourquoi « le président Macky Sall a fait du programme de construction et de modernisation des stades du Sénégal un enjeu de premier ordre et une grande priorité dans la mise en œuvre de son offre politique ».  


De son côté, Han Xiaofei, Conseiller économique et social à l’Ambassade de Chine à Dakar a d’emblée félicité le Sénégal « pour l’organisation en 2022 des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) ». Poursuivant, le diplomate a rappelé que « la Chine s’est, depuis longtemps, engagée à aider le Sénégal dans le domaine du renforcement des infrastructures sportives ».

Selon M. Xiaofei, le « développement significatif du secteur des sports ces dernières années sous la présidence de Macky Sall » suffit amplement pour s’en convaincre. En outre, il a affirmé que le  nouveau projet est né d’une promesse de Xi Jinping, président de la Chine lors de sa visite au Sénégal en juillet dernier. 

Concluant son propos, Han Xiaofei a donné des gages de la bonne volonté de son pays. « La Chine va accompagner le Sénégal à réhabiliter quatre stades et fournir une assistance technique. La partie chinoise ne ménagera aucun effort pour l’avancement de ces projets et fera de sorte que la population sénégalaise puisse se servir de ces stades le plus tôt possible », a-t-il promis.

À LA UNE
Retour en haut