Politique › Actualité

À Labé, des citoyens s’expriment sur le report des législatives

Après le report des élections législatives, l’institution en charge des élections en Guinée a fixé une autre date, le 16 février 2020 pour l’élection des députés de l’Assemblée nationale. A Labé, les populations sont divisées sur le respect de cette nouvelle date.

« Je ne crois pas en cette CENI. Depuis 2011, elle fixe des dates sans les respecter. On avait dit que ce serait en décembre dernier. Finalement, rien. Et si elle fixe encore une autre date, moi je ne peux qu’attendre jusqu’à voir clair », nous a confié Abdoullaye Souaré, chauffeur.

Par contre, d’autres sont optimistes quant à la tenue des élections législatives au mois de février prochain. C’est le cas de Salimatou Camara interrogé au marché central de Labé.
« Moi je pense que la CENI pourra le faire parce qu’il y’a du temps et d’autres travaux sont déjà faits. Si c’est vrai, mouvance et opposition veulent de ces élections ; Je ne vois pas pourquoi, nous ne pouvons pas aller aux élections dans deux mois. Les manifestations et les violences peuvent retarder certains travaux surtout les recensements.

C’est pourquoi, moi je demande à l’Etat de se comprendre avec son opposition pour le respect de cette date. Mais comme suis pas technicienne et spécialiste des questions électorales, on attend de voir » s’est défendue la jeune entrepreneure au micro de notre correspondant régional.
Le mandat de l’actuelle Assemblée Nationale a expiré depuis longtemps et on parle même de députés périmés.


À LA UNE

Retour en haut