Eco et Business › Ressources minières

Abdoulaye Magassouba s’entretient avec le DG de la SFI

Abdoulaye Magassouba s’entretient avec le DG de la SFI

Le ministre des mines et de la géologie, s’est  entretenu ce mardi 19 mars 2019 à la Bourse de Sous-Traitance, avec le Directeur Général de la Société Financière Internationale qui est en visite officielle en République de Guinée.

Au cours de cet entretien, Philippe Le Houerou a réaffirmé l’engagement de son institution à accompagner la Guinée dans ses efforts d’amélioration du climat des affaires, d’attraction des investisseurs et de promotion du contenu local. Le ministre guinéen des mines et de la géologie a indiqué que cette visite s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’une politique de promotion du contenu local. « Nous avons avec l’appui de notre partenaire la Société Financière Internationale (SFI) élaboré une lettre de politique de promotion du contenu local de façon globale mais aussi dans le secteur minier. Cet outil nous permettra de pouvoir faire des progrès dans le cadre de ce transfert de richesse, de croissance du secteur minier au reste de l’économie pour répondre à l’objectif global du développement de la Guinée par la diversification de son économie. Ce n’est pas seulement le secteur minier, la priorité du Président Alpha Condé c’est de nous assurer qu’au fil des décennies nous puissions être de moins en moins dépendants du secteur minier. Et il (Philippe Le Houerou ndlr) a tenu à visiter cette Bourse de Sous-Traitance pour pouvoir apporter le soutien de la IFC à cette politique et réaffirmer l’engagement de la IFC qui nous a accompagnés depuis plusieurs années à poursuivre ce chemin-là vers un développement intégré de la République de Guinée.»


En compagnie du ministre des mines et de la géologie,le Directeur Général d’IFC effectuera une visite de travail dans les zones minières à partir de ce mercredi 20 mars 2019. Pour Philippe Le Houerou, cette visite sera une occasion pour les deux parties de mettre en pratique l’utilisation des ressources naturelles pour développer l’économie du pays. «On va aller avec le ministre des mines demain voir sur le terrain comment se passe pour l’instant le secteur minier.  Je pense que le Gouvernement a une très bonne stratégie : c’est comment utiliser les ressources naturelles pour entraîner le reste de l’économie. Cette Bourse de la Sous-Traitance c’est exactement ça en pratique parce que sur le papier  tout le monde comprend mais comment le faire en réalité ? C’est ça qu’on essaye de faire. Donc ce n’est pas le minier mais c’est comment le minier devient un moteur pour le reste de l’économie ? C’est ça qui est important. Mais il faut une croix de transmission et on est en train de parler de cette croix de transmission. Et ça ne va pas se faire tout seul, c’est du travail et de l’accompagnement. Ça veut dire que les capacités de ces entreprises se développent et donc créent un cercle vertueux. Ça ne se fait pas du jour au lendemain mais je crois que là on est à un moment historique d’inflexion où je pense qu’on a mis en place les conditions pour que e qui est théorique devient pratique », a expliqué le Directeur Général d’IFC Philippe Le Houerou.

À LA UNE
Retour en haut