International › APA

Accord entre Abidjan et Paris sur la « re-dynamisation » des activités postales

Dans une perspective de « re-dynamisation des activés colis, logistique internationale, acheminement postal et Tracking », La Poste de Côte d’Ivoire et Le Groupe de la Poste de France, conjuguent leurs efforts, en signant une convention de coopération technique.Le protocole d’accord qui sous-tend cette convention a été paraphé en marge des travaux préparatoires du 3ème Congrès extraordinaire de l’Union postale universelle (UPU) qui s’ouvre « ce mardi 24 septembre» à Genève avec une participation de la Côte d’Ivoire qui assure la vice-présidence du congrès.    

Ce 3ème Congrès de l’UPU se déroule particulièrement au Centre de Conférences International de Genève (Suisse)..

La Côte d’Ivoire qui organise le 27è Congrès en août 2020 à Abidjan, s’imprègne déjà des différents défis en vue d’apporter des réponses idoines à la hauteur des attentes des pays membres. Dans cet élan, un « commando » a été mis en place.         

Le ministre en charge de l’Economie numérique et de la poste, Mamadou Sanogo, qui a déjà pris les choses en main, a placé « les dossiers de la Poste parmi les actions prioritaires de son département ministériel ». 

M. Sanogo a remis la Poste de Côte d’Ivoire, l’opérateur désigné en charge du Service Postal Universel, au cœur des travaux du 27è congrès en 2020 en désignant son directeur général, Isaac Gnamba-Yao, président dudit congrès.

Il a ce fait, désigné comme chef de la délégation ivoirienne à ce congrès extraordinaire de Genève, M. Isaac Gnamba-Yao, qui assure la vice-présidence au nom de la République de Côte d’Ivoire. La délégation ivoirienne a à ses côtés une mission diplomatique de la Côte d’Ivoire. 

Ce troisième Congrès extraordinaire fait suite aux préoccupations exprimées par plusieurs Pays-membres, notamment au sujet du système de rémunération des envois de la poste aux lettres de format encombrant et aux petits paquets, et la menace des USA de se retirer de l’UPU.

Sur ce point, d’importants efforts déployés par la direction générale de l’UPU ont été relevés. Dans cette optique, « de multiples contacts et huis clos, ont cours en vue de concilier les positions avant d’aller à ce congrès au cours duquel, il apparaît impératif, selon le Bureau International, de préserver l’unité de l’Union », poursuit la note. 

Une journée préparatoire a été consacrée aux travaux. A cette occasion, la Poste de Côte d’Ivoire et Le groupe de la poste de France, ont signé cette convention de coopération technique, devant booster les services colis, la logistique internationale, l’acheminement postal et le Tracking.

D’autres points ont été par ailleurs mis à l’ordre du jour de ces travaux préparatoires, à savoir, le projet e-commerce et relations internationales, les synergies d’actions entre les opérateurs pour la réussite du Congrès UPU 2020. Ils devraient être débattus lors de ce 3ème Congrès extraordinaire de l’UPU.


À LA UNE

Retour en haut