Politique › Institutions

Administration: vers la professionnalisation du service protocole

(c) droits réservés

Les journées du protocole se sont ouvertes lundi matin à Conakry pour trois jours. Cette journée vise à renforcer les capacités de coordination du protocole, tant dans l’administration centrale que celle des institutions républicaines.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre d’Etat en charge de la Justice, Me Cheik Sako. Selon lui, ces journées devraient permettre une meilleure harmonisation dans l’organisation des cérémonies nationales.

« Je souhaite que cette occasion soit mise à profit pour doter l’ensemble des services détachés du protocole de la république, des outils didactiques et pédagogiques permettant d’harmoniser l’organisation d’une part, des voyages des officiels à l’intérieur et à l’étranger, d’autre part, des cérémonies officielles à travers toute l’étendue du territoire national », a indiqué  Me Cheik Sako.

Le ministre de la Justice a également exhorté les participants à mettre à profit ces journées de réflexion et d’échange, pour régler l’épineux problème lié à l’ordre de préséance dans la capitale, afin qu’un décret puisse être pris par l’autorité compétente en vue de sa réglementation.

Egalement présent à la cérémonie officielle d’ouverture, le ministre des Affaires étrangères, Mamadi Touré, a indiqué que ces journées visent à professionnaliser le service protocole.

« Nous voulons faire en sorte que la Guinée se conforme aux règles de la diplomatie, aux normes nationale et internationale…Ce qui est important, c’est que toutes les autorités, à tous les niveaux, doivent respecter ces règles. Ces règles, si on les bafoue, on reviendra toujours à la situation habituelle », a dit Mamadi Touré.

 


À LA UNE

Retour en haut