International › APA

Adoption d’un plan stratégique de réduction de la malnutrition 2019-2025 en Afrique

Pas d'image

Les ministres et délégués africains, participants à la 69ème Session du Comité Oms/Afro qui se tient présentement à Brazzaville, ont adopté le mercredi ; un plan stratégique pour réduire le double fardeau de la malnutrition dans la Région africaine 2019-2025 en vue de promouvoir et protéger une alimentation saine sur le continent.Les participants ont reconnu que la malnutrition comporte de multiples déterminants contextuels et requiert de ce fait des solutions qui émanent de divers secteurs tels que l’agriculture, la sécurité alimentaire, la santé, les finances, l’éducation, l’eau, l’assainissement et le commerce.

 Ainsi, après avoir pris note que les problèmes importants entravent la mise en place de systèmes alimentaires durables qui s’avèrent nécessaires pour garantir aux population l’accès à une alimentation adéquate, sûre et nutritive, ils ont adopté ce plan stratégique pour réduire le double fardeau de la malnutrition dans la région africaine courant la période 2019-2025.

A cet effet, les participants ont invité les Etats membres de l’Oms/Afro : à intégrer les mesures de lutte contre le double fardeau de la malnutrition dans les plans nationaux de développement tout en consolidant des politiques agricoles et commerciales sensibles sur le plan nutritionnel.

Ils ont instruit les Etats africains : « à fixer des cibles de financement et à accroitre le financement national durable pour la nutrition, conformément à la déclaration de Malabo et l’engagement politique de haut niveau en faveur de l’élimination de la faim.

Les participants à la 69ème session du Comité Oms/Afro, ont émis le vœu de voir les Etats membres de l’Oms/afro, adapté ce plan stratégique et à le mettre en œuvre de façon à résorber pleinement les problèmes de nutrition dans le contexte spécifique de chaque Etat membre.

Ils ont prié la direction de l’Oms/afro à entreprendre un plaidoyer de haut niveau en faveur des investissements accrus qui permettraient de réduire le double fardeau de la malnutrition sur le continent.

Les participants ont souhaité que les responsables de l’Oms/afro œuvrent à faciliter la mobilisation de ressources additionnelles pour financer la mise en œuvre du plan stratégique régional dans les Etats membre et, soutenir une collaboration régionale en matière de recherche afin de trouver des solutions aux problèmes que la malnutrition pose dans la région.

Ce plan stratégique de réduction de la malnutrition sur le continent africain, se réfère à la déclaration de Rome et le cadre d’action de la deuxième Conférence sur la nutrition, ainsi que la décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition 2016-2025 et l’objectif 2 de développement durable qui vise à éliminer la faim et mettre fin à toutes les formes de malnutrition d’ici à 2030.

 

>
Zapping Actu International
À LA UNE
>
Retour en haut