Eco et Business › Agro-industrie

Agriculture : remise de 12 véhicules et 200 motos pour le renforcement des capacités des agences du département 

(c) droits réservés

: Plus d’une dizaine d’agences du ministère de l’Agriculture, impliquées dans la mise en œuvre des activités du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO), bénéficient d’un important appui logistique de la part de ce projet initié par la CEDEAO et financé par la Banque Mondiale.

Ce sont au total 12 véhicules pick-up tout terrain et 200 motos qui sont remis officiellement aux partenaires du projet PPAAO en Guinée par la ministre de l’Agriculture, Mme Fernandez Mariama Camara.

« J’invite messieurs les responsables des services bénéficiaires de ce don de faire un bon usage des moyens mis à votre disposition pour servir exclusivement les producteurs à la base dans le respect des procédures mises en place. Aux bénéficiaires, nous vous disons solennellement que la « Tolérance zéro » sera là pour toute utilisation autre que celles pour lesquelles ils sont destinés » affirme Mme la Ministre de l’Agriculture, lors de son discours de circonstance.

« D’autres pays bénéficiant de ce même projet sont en train de préparer un nouveau et grand programme de transformation de l’agriculture avec le soutien de la CEDEAO. Nous vous disons que la Guinée ne compte pas rester en marge de cette initiative », alerte Mme Fernandez Mariama Camara.

Les 12 véhicules coûtent 2 milliards 800 millions gnf et les 200 motos pour 2 milliards 300 millions gnf, selon la Banque Mondiale. Le Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest est initié par la CEDEAO, avec l’appui financier de la Banque mondiale, pour soutenir la coopération régionale en matière d’agriculture en Afrique. Son approche repose d’une part, sur l’intégration et l’harmonisation des politiques agricoles nationales et d’autre part, sur l’établissement de liens étroits entre la recherche, la vulgarisation, les producteurs et les opérateurs privés.

« Cette cérémonie, commente Dr Boubacar Diallo, Coordinateur de ce projet, s’inscrit dans le cadre de la dynamisation des moyens opérationnels des agences d’exécution intervenant dans la mise en œuvre du programme. »


A l’en croire, la remise des engins roulants marque donc un pas important dans le processus de consolidation des acquis du projet et dans la modernisation des équipements productifs. Elle annonce une ouverture réelle des activités à grande échelle y compris le post-récolte. »

Pour la Représentante de la Banque Mondiale, le gouvernement de la Guinée et la Banque ont donné la priorité au secteur agricole en tant qu’un des moteurs de croissance et de réduction de la pauvreté. C’est pourquoi la Banque mondiale, dit Mme Mariame Altine, s’est donc engagée à soutenir la mise en œuvre du PNDES et du PASANDAG. Mme Altine salue d’ailleurs les résultats louables du PPAAO –mis en œuvre en 2012- qui touchent plus de 260 mille bénéficiaires dont 40 pour cent de femmes, 280 mille hectares emblavées par les nouvelles technologies améliorées.

Ce programme a également fourni plus de 20 mille tonnes de semences améliorées de riz et de maïs à plus de 235 mille petits producteurs qui ont leurs rendements évoluer de plus de 30 pour cent.

« Je suis heureux que le PPAAO/WAAP, la Banque Mondiale et le ministère de l’Agriculture aient pu donner des engins roulants à nos collègues qui font le travail sous la pluie, sous le soleil et sur de longues distances. Ces moyens de déplacement permettront à nos collègues d’être beaucoup plus mobiles et de faire le travail dans de bonnes conditions », s’est réjoui M. Famoe Béavogui, DG de l’IRAG.

En mars dernier, le PPAAO avait acquis 20 batteuses, 20 repiqueuses et 20 motoculteurs destinés aux paysans. Ce projet « phare » du ministère de l’Agriculture, reconnait la première responsable, met à la disposition des producteurs, pour le compte de la campagne agricole en cours, près de 4 mille tonnes de semences de qualité ainsi que des plants pour les principales cultures pérennes du pays.

À LA UNE
Retour en haut