International › APA

Aïd-el-fitr au Nigeria : la circulation réduite dans l’Etat de Borno

Pas d'image

La police nigériane a imposé pour la fête de l’Aïd-el-fitr marquant la fin du mois de Ramadan une restriction de la circulation dans l’Etat de Borno (nord-est du pays) en proie à des attaques djihadistes.Abubakar Usman, le porte-parole du Commandement de la Police a fait savoir, hier lundi, que la restriction qui s’appliquera de 7h à 12h15 concerne les calèches, les véhicules à moteur et les bicyclettes.

Toutefois, une dérogation sera accordée aux usagers qui doivent se mouvoir pour « des tâches essentielles ».

Se prononçant sur ces mesures sécuritaires, M. Usman a conseillé « aux musulmans de prier dans des lieux de culte proches de chez eux, d’y aller suffisamment tôt pour passer le contrôle de sécurité et d’éviter la cohue habituelle » à l’approche de la prière.


En outre, le porte-parole du Commandement de la Police a mis en garde les musulmans en particulier les jeunes qui vont dans les lieux de prière avec des couteaux ou d’autres armes dangereuses car, a-t-il dit, « la loi s’appliquera dans toute sa rigueur ».

Au Nigeria, les fidèles musulmans célèbrent l’Aïd-el-fitr ce mardi et demain mercredi. Ainsi, les uns auront 29 jours de jeûne  et les autres 30.

À LA UNE
Retour en haut