› Politique

Alpha Condé à ses ministres : « Gouverner autrement, ce n’est pas de la blague… »

Alpha Condé à ses ministres : " Gouverner autrement, ce n’est pas de la blague…"

Le président de la république, Alpha Condé a reçu au palais Sékhoutouréya, hier, lundi 22 février, les ministres des Finances, du Budget et les responsables des régies financières : douanes et impôts.

Dans sa logique de gouverner autrement, Alpha Condé fait signer des « contrats de performance économique », et s’est adressé à ces derniers en ces termes :  »

« Il y aura des contrats de performances qu’on va signer dans les départements. Des contrats qu’on examine tous les trois mois. Il y aura des sanctions positives et négatives. Celui qui remplit les conditions et pour celui qui ne remplit pas également. Il faut que tout le monde sache qu’actuellement ce n’est pas de la blague. Les contrats qu’on va signer engagent les personnes et ils ont l’obligation de résultats . Et s’ils n’ont pas de résultats, on les changes. Mais ce qui ne remplissent pas, il n’y aura aucun état d’âme pour les changer », a-t-il laissé entendre.

Poursuivant, Alpha condé affirme qu’aucun cadre n’est habilité à travailler dans le même département que ses membres de la famille. « Que tu sois ministre ou autre qui a sa femme ou son fils dans l’activité, non seulement cette personne n’aura pas de contrat, mais la personne sera également suspendue».

Il déclare avoir fait appel aux services d’une ‘’spécialiste en passation de marchés. Elle a déjà commencé avec le ministère de la Santé. J’ai aussi un spécialiste de suivi des projets. Maintenant, tout marché sera passé au peigne fin. On est en train de comprendre toutes les combines’’.

Aussi, souligne-t-il, ‘’toutes les régies doivent avoir désormais leurs comptes à la Banque centrale. Et tous les paiements se feront par virement, pas en espèces encore moins par chèques. Les manipulations de l’argent en espèces au niveau de l’administration, c’est fini. Et tous les trois mois, il y aura une visite inopinée (…). Je ne veux pas faire la chasse aux sorcières, mais je n’accepterai aucun manquement’’.

‘’Les chefs ont l’obligation de voir comment marche leurs services et rendre compte. Le ministre lui-même doit descendre pour voir comment son service marche. Très souvent, le ministre peut faire un an sans mettre les pieds dans le bureau d’un directeur. Comment voulez-vous savoir comment votre service marche ?’’, se demande-t-il. Il prévient qu’il rendra ‘’les ministres responsables du dysfonctionnement de leur département. Il faut que ce soit clair pour tout le monde’’.

 

Bon plan
Publié le 19.04.2021

A la découverte de FOUTA-DJALON

Ensemble de hauts plateaux situés en Guinée, le Fouta-Djalon, souvent appelé le « château-d'eau de l'Afrique de l'Ouest » couvre environ 80 000 kilomètres carrés. Cet ensemble est…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut