Société › Education

Alpha Condé annonce la rénovation de certaines universités du pays

Le président Alpha Condé s’est rendu jeudi 25 avril dans les chantiers du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Donka et de l’Université Gamal Abdel Nasser.

Lors du premier escale à l’Université  Gamal Abdel Nasser, a promis aux étudiants que son gouvernement va « tout faire pour les mettre dans de meilleures conditions »

Il a également annoncé la rénovation des bâtiments de l’établissement d’enseignement supérieur, annonçant qu’il compte sur le soutient de l’Egypte.

« Les amis égyptiens vont nous accompagner pour rénover les anciens bâtiments et surtout les doter des infrastructures modernes pour qu’ils puissent faire des vidéos-conférences » , a déclaré le président Alpha Condé sur la télévision nationale.

D’autres universités bénéficieront aussi de cette rénovation.  Il s’agit de: Sonfonia, Labé, Kankan et N’Zérékoré. Cette action vise à permettre  aux étudiants d’avoir des meilleures conditions.

Au CHU de Donka, le président de la République a affirmé qu’au-delà de la rénovation des vieux bâtiments, c’est leur équipement qui est plus important.


 » On a pu rénover cet ancien bâtiment, mais le plus important c’est qu’il fallait mettre les câbles, les installations pour pouvoir mettre VSAT dans ce bâtiment. VSAT veut dire que les malades peuvent suivre la télévision guinéenne et même internationale. Ensuite, désormais les étudiants n’ont plus besoin de venir à l’hôpital, à côté du chirurgien. Ils peuvent être en classe et suivre comment le médecin opère « , a dit Alpha Condé

Alpha Condé a aussi souligné une autre importance du VSAT.

 » Si le chirurgien est bloqué, par exemple il ne sait pas comment faire, alors il peut appeler un collègue qui se trouve à Paris ou ailleurs qui va lui dire comment faire. Donc celui là va le guider. Donc c’est pourquoi on a installé le VSAT », a-t-il ajouté.

L’équipement de cet hôpital des infrastructures technologiques fera du bloc opératoire de l’hôpital national Donka le plus moderne de la sous-région, rassure le chef de l’Etat.

À LA UNE
Retour en haut