Eco et Business › Ressources minières

Alpha Condé lance les travaux de construction d’une ligne de chemin de fer du Consortium SMB-Winning

Le Président Alpha Condé a lancé ce vendredi 29 mars 2019 les travaux de construction de la ligne de chemin de fer Dapilon-Santou.

Ce chemin de fer reliera le terminal Dapilon du port de Boké et les gisements de Santou et Houda vers la préfecture de Télémélé. D’une longueur de 135 km, il est composé de nombreux ouvrages d’arts dont 3 tunnels, 23 ponts et 6 gares. Dans un premier temps, l’usage de ce chemin de fer sera exclusivement consacré au transport de la bauxite par le Consortium SMB-Winning Le Président Alpha Condé qui a procédé au lancement de ces travaux a formulé quelques exigences auprès des sociétés minières sur l’utilisation de ce chemin de fer. Le chef de l’Etat guinéen a exigé qu’une contournante soit construite pour diminuer la poussière dans la ville de Boké et que le transport de la bauxite soit fait par les guinéens.

« Je demande que le transport de la bauxite soit fait essentiellement par les guinéens, c’est-à-dire le contenu local. Mais il ne s’agit pas seulement de permettre à des hommes d’affaires de transporter la bauxite mais il s’agit d’améliorer l’emploi jeune et j’ai insisté sur la création de groupements d’intérêts économiques des jeunes afin qu’ils puissent participer au transport de la bauxite. Donc nous allons insister auprès des dirigeants communautaires et des miniers pour que ces groupements soient créés que cela diminue le chômage des jeunes. J’avais demandé aussi que les postes de directeur des ressources humaines reviennent aux guinéens car qui connais mieux les populations que les guinéens, ainsi que celui de responsable chargé des rapports avec la communauté parce qu’ils connaissent mieux les populations, mieux les coutumes. Il faut que la contournante soit construite pour diminuer les nuisances que les populations de Boké subissent afin que les camions ne traversent plus la ville. Ensuite, nous devons aussi pousser, et les populations et les miniers, avec le contenu local à faire des pavages des routes qui traversent les villes et les champs. Ensuite pour protéger les cultures maraîchères nous allons demander à toutes les sociétés minières de développer les cultures maraichères, ce qui va protéger les cultures maraîchères de nos chères femmes », a exigé le Président de la République.


Le ministre guinéen des mines et de la géologie quant à lui est  revenu sur le projet de construction de cette ligne. Selon lui, la durée de construction est de 3 ans.  « La construction de ce chemin de fer de plus de 130 km est prévue pour une durée de 3 ans. Les investissements nécessaires pour la réalisation de cette ligne et l’acquisition des matériels ferroviaires, 24 locomotives et 1440 wagons, sont estimés 1,2 milliards de dollars US et seront assurés par les actionnaires du Consortium. Il faut noter que la convention conclue pour la réalisation de ce chemin de fer est de type BOT d’une durée de 33 ans, au terme desquels l’infrastructure sera transférée en pleine propriété à l’Etat guinéen. La mise en exploitation de ce chemin de fer permettra à la SMB de transporter en pleine capacité 30 millions de tonnes de bauxite par an et confortera la position de la Guinée sur le marché mondial. Outre le transport de la bauxite le chemin de fer constituera un excellent outil de désenclavement de toute la zone traversée notamment pour les produits agricoles », a expliqué Abdoulaye Magassouba.

Le Commandant Général du Consortium SMB Winning, a expliqué à son tour que ce projet de grande envergure souligne l’ambition du Consortium SMB Winning en Guinée, et son amour pour ce pays et sa population.  « Ce projet va non seulement accroitre les activités minières dans la région de Houda et de Santou, mais aussi marquer le début d’un réseau ferroviaire moderne en Guinée. Parallèlement à ces nouvelles activités nous allons permettre aux communautés locales et plus particulièrement aux femmes de développer les projets agricoles. Nous prévoyons aussi de construire très prochainement une usine d’alumine dont la capacité annuelle pourra atteindre les 1 million de tonnes. De plus, ce projet ferroviaire réduira la pollution et permettra d’économiser de l’énergie. C’est un projet durable et gagnant-gagnant qui favorise la protection de l’environnement et qui témoigne des responsabilités sociales du Consortium. Ce projet est également ouvert aux autres sociétés minières au niveau du partage du transport ferroviaire » a expliqué Sun Xiushun avant de faire une promesse aux populations guinéennes.

À LA UNE
Retour en haut