Politique › Actualité

Alpha Condé se rend à Moscou pour le forum Russie-Afrique

Alpha Condé et Poutine (c) Droits réservés

Le Président de la Guinée Conakry va rallier Sochi, station balnéaire de la Fédération de Russie. Il va participer au 1er forum Russie-Afrique qui se tient du 23 au 24 octobre prochain dans le Sirius Park of Science and Art sous la coprésidence de Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, et d’Abdelfattah al-Sissi, président de la République arabe d’Égypte et président de l’Union africaine.

 

Accompagné d’une forte délégation, le président guinéen sera à l’honneur pour avoir été l’un des premiers chefs d’Etat africains à suggérer à Vladimir Poutine un sommet entre la Fédération de Russie et le continent africain.

En marge de cette grande conférence qui va mobiliser une trentaine de chefs d’Etats et de gouvernements africains, Alpha Condé pourra avoir des rencontres bilatérales avec son homologue russe dont le pays a beaucoup d’intérêts en Guinée notamment dans les mines.

 

Premier grand soutien au maintien au pouvoir d’Alpha Condé – si l’on en croit l’ex-ambassadeur Alexandre Bregadze qui l’a publiquement révélé lors d’une cérémonie de présentation de vœux au président guinéen- la Russie veut désormais marquer sa présence en Afrique où elle largement doublée par la Chine.

 

Dans le but de se relancer en Afrique, Moscou ambitionne, après des décennies de reflux, selon des médias russes, de redonner à l’Université d’amitié entre les peuples (RUDN), ex-Patrice Lumumba -du nom du héros de l’indépendance congolaise- ‘’toute sa grandeur soviétique et former les nouvelles élites africaines’’.

 

Dans une note envoyée aux médias, « durant le sommet une attention particulière sera accordée à l’état et aux perspectives des relations entre la Russie et les pays du continent africain, au développement des échanges dans les domaines politique, économique, humanitaire, culturel et autres avec un accent mis sur la recherche de solutions pour un développement accéléré et cohérent de l’ensemble de la coopération russo-africaine. »

 

 

 


À LA UNE

Retour en haut