International › APA

Appel à protéger les enfants contre le tabagisme

Matthew Myers, président de la campagne mondiale pour des enfants sans tabac, invite à protéger les enfants contre le tabagisme, fustigeant ainsi les produits utilisés par l’industrie du tabac pour susciter l’addiction de la jeunesse. »Les pays du monde entier devraient protéger la santé des enfants et des jeunes en adoptant les mesures prévues dans la Convention-cadre de l’Organisation mondiale de la Santé pour la lutte antitabac », dit M. Myers dans une déclaration dont APA a pris connaissance, dimanche.

Cette déclaration fait suite à une décision de la Cour suprême du Brésil interdisant l’utilisation d’arômes et d’additifs dans les produits du tabac vendus dans le pays.

Selon Myers, cette décision prise par la Cour fédérale suprême du Brésil est la dernière d’une série de défaites majeures pour les principales compagnies internationales et qui doit servir d’exemple aux autres pays.

« Les entreprises du tabac ont également subi des pertes récentes dans les procédures judiciaires et d’arbitrage contre les mesures de contrôle du tabac en Colombie, en Uruguay, au Pérou, en Australie, au Royaume-Uni, en France, en Irlande et dans l’Union européenne », a indiqué Matthew Myers.

En 2012, le Brésil est devenu le premier pays au monde à interdire l’utilisation d’arômes et d’additifs dans les produits du tabac, y compris le menthol.

Cette interdiction a été approuvée après deux années d’audiences publiques et une large participation des parties prenantes, y compris de l’industrie du tabac. Cependant, la mise en œuvre de ce règlement a été bloquée jusqu’à présent parce que les alliés de l’industrie du tabac, y compris le groupe de lobbying de l’industrie du tabac Sinditabaco ont poursuivi l’ANVISA pour le bloquer.

« L’industrie du tabac utilise des produits du tabac aromatisés – y compris des arômes de menthol et de fruits – pour attirer de jeunes clients, y compris des enfants, dans une vie de dépendance au tabac.

Alors que la poursuite de l’industrie du tabac était en cours, Philip Morris International et British American Tobacco inondèrent le marché brésilien de cigarettes aromatisées.

Une étude récente de l’école de santé publique Johns Hopkins Bloomberg a révélé que plus de 80% des détaillants de tabac à proximité des écoles de Rio de Janeiro vendaient des cigarettes aromatisées avec des emballages flashy et des descripteurs attrayants comme «Double Mint Purple» », a-t-il fustigé.


À LA UNE

Retour en haut