International › APA

ASEC EXP0 2019 ouvre ses portes à Rabat

Pas d'image

African Security Exhibition & Conference (ASEC EXPO), le premier salon africain 100% technologique dédié à la sécurité et à la sûreté, a ouvert ses portes, ce mardi à Rabat, en présence de délégations sécuritaires marocaines ainsi que des représentants de pays africains.Placée sous le thème « Des solutions technologiques de sécurité pour le développement humain en Africain », cette manifestation a pu réunir près de 50 exposants internationaux et nationaux, ainsi que des associations et fédérations professionnelles dans le secteur de la sécurité.

Le visitorat professionnel est également au rendez-vous, notamment celui des professionnels en charge des directions de sécurité et des directions informatiques d’entreprises publiques et privées marocaines.

Experts en sécurité, professionnels et opérateurs économiques participent à cette première messe 100 % technologique, plateforme de partage d’expériences et de solutions à la pointe de la technologie.

ASEC EXPO constitue également une plateforme de rencontres, de conférences et ateliers traitant de la sécurité sous ses différents paramètres, animés par des consultants et spécialistes de renommée internationale dans les différents segments de la sécurité (Electronique, cyber sécurité, gestion des feux, sécurité du territoire, ….).


A travers le salon ASEC EXPO, le Maroc offre également aux pays d’Afrique son expérience et sa méthode, et une plateforme technologique de premier ordre à même d’aider à la pérennisation de leur développement.

L’objectif étant de fédérer dans un même élan de découverte pouvoirs publics, instances sécuritaires, institutionnels, associations professionnelles, entreprises publiques et privées, industriels, prestataires, prescripteurs et acheteurs.

Selon les organisateurs, « ASEC EXPO offre un format adapté, un contenu pointu et une attractivité technologique avancée qui permettront à chacun de se mettre à jour sur les technologies d’aujourd’hui et de demain en matière de lutte contre la malveillance et l’insécurité des individus, des biens et des données ».

À LA UNE
Retour en haut