International › AFP

Australie: la condamnation pour pédophilie du cardinal Pell confirmée en appel

Pas d'image

La Cour suprême de l’Etat australien de Victoria a rejeté mercredi l’appel du cardinal George Pell contre sa condamnation pour agressions sexuelles contre des enfants de choeur, et l’a maintenu en détention.

« Il continuera à purger sa peine de six ans d’emprisonnement », a annoncé la juge Anne Ferguson en rejetant les treize appels interjetés par les défenseurs du prélat australien de 78 ans, ancien numéro trois du Vatican.

Une importante foule de victimes, de militants, d’avocats et de journalistes s’était rassemblée devant le palais de justice de Melbourne pour attendre le verdict, rendu par les trois juges d’appel après deux mois de délibéré.

Plus haut représentant de l’Eglise catholique jamais condamné pour viol sur mineur, le cardinal Pell, qui clame son innocence, a été reconnu coupable en décembre de cinq chefs d’accusation, notamment d’avoir imposé une fellation en 1996 à un garçon de 13 ans et de s’être masturbé en se frottant contre l’autre.

Les faits avaient eu lieu dans la sacristie de la cathédrale St Patrick de Melbourne, dont Mgr Pell était l’archevêque, où les deux victimes s’étaient cachées pour boire du vin de messe. Deux mois plus tard, M. Pell, alors archevêque de Melbourne, avait poussé l’un des adolescents contre un mur et lui avait empoigné les parties génitales.

Le cardinal a la possibilité de former un pourvoi en cassation devant la Haute Cour d’Australie, la plus haute juridiction du pays.


À LA UNE
Retour en haut