Société › Faits divers

Boffa : Triste fin pour une jeune guinéenne

Ramatoulaye Diallo, du haut de ses 17 ans, a trouvé la mort dans une situation confuse à Koba, une localité située dans la préfecture de Boffa.

Sortie pour une veillée de mariage, Ramatoulaye ne rentrera plus à la maison. En effet son corps été retrouvé devant le domicile familial, le lendemain. Le drame s’est produit dans la nuit du vendredi 26 Avril 2019. Selon des informations reçues auprès des services de sécurité de Koba et de la famille, elle serait morte dans une tentative de viol qui a échouée. Trois suspects ont pour le moment été arrêtés pour des fins d’enquête. Les proches de la victime sont encore sous le choc. Dans un ton pathétique, DD explique les circonstances dans lesquelles Ramatoulaye a quitté la maison.

«C’est dans la nuit du vendredi 26 à samedi 27 Avril 2019 que notre sœur a été tuée dans des conditions qui n’ont pas encore fini de livrer tous les contours. A l’occasion du sabar (danse folklorique, ndlr) d’un mariage d’une de ses copines, elle était sortie pour s’y rendre aux environs de 23 heures. Au petit matin on a trouvé son corps déposé devant la maison familiale. Selon les explications que nous avons reçues, ce jour Rama avait même oublié l’affaire de Sabar quand un de ses amis du nom de Alseyni est venu la chercher avec d’autres amis. Le jeune Alseyni est bien connu avec la fille. Tout serait bien passé entre eux jusqu’aux environs de 4 heures à la fin de la soirée. Sur le chemin de retour, tout a basculé. Les accompagnants de la fille auraient voulu la violer. C’est dans cette bagarre que la victime a violemment cogné sa tête quelque part. Le coup lui a été fatal. Selon une source médicale, le viol n’avait pas eu lieu. C’est le choc qui a été la cause de sa mort. Après le meurtre, son corps a été déposé devant chez elle. Dans la matinée de la découverte du corps, Alseyni n’a pas été vu. Le lendemain il a été mis aux arrêts par les services de sécurité. Ensuite il a dénoncé ses 3 amis parmi lesquels 2 ont aussi été arrêtés. Le 4èmesuspect en cavale est activement recherché. Les trois autres ont été déférés à la prio civile de Boffa centre où ils sont en détention préventive. Mais le jeune Alseyni n’a pas reconnu les faits. Il a cependant confirmé être resté avec la fille jusqu’à 4 heures du matin, en compagnie de ses amis. Selon lui, dans la soirée du meurtre, il avait ramené la fille jusque près de chez elle avant de retourner se coucher. Il jure qu’il n’est pas responsable du meurtre. Pour le moment nous attendons la suite avec la justice du côté de Boffa » a expliqué D.D une des cousines de la victime.

Ramatoulaye s’est mariée il y a juste un an. Elle attendait son mari qui vit en Espagne. « C’est triste ce qui est arrivé. Ramatoulaye a fait juste un an de mariage, son mari vit en Espagne. Depuis le mariage, son papa voulait même qu’elle quitte Koba, mais le mari a décidé qu’elle y reste jusqu’à son arrivée. On vient de nous rendre compte que c’est son destin qu’elle attendait ici. Son mari doit arriver dans les prochains jours. Je peux vous dire aujourd’hui que la famille est sous le choc, Rama n’avait pas de problème. Mais voici le sort qui lui est arrivé. Difficile à croire. On se remet à la volonté de Dieu. Nous voulons juste que la lumière soit faite dans cette affaire. Nous n’accusons personne, si ceux qui sont mis aux arrêts ne sont pas les auteurs du crime, nous prions qu’ils soient blanchis par la justice en retrouvant les vrais auteurs. Mais si c’est eux aussi qu’ils disent le mobile du crime », a lancé interlocutrice presqu’en sanglot. Contactée, une source judiciaire basée à Boffa a confirmé la présence des 3 suspects à la prison civile. Le dossier est en cours d’instruction alors que le quatrième est toujours recherché.


À LA UNE

Retour en haut