Société › Actualité

Bouréma Condé s’explique sur l’interdiction de la marche du RPG Arc-en-ciel

RPG Arc-en-ciel voulait organiser une marche pacifique ce mercredi 07 novembre pour réaffirmer son soutien indéfectible au président de la République. Mais cette marché a été interdite.

Le ministre de l’administration du territoire, le général Bouréma Condé, a, dans un communiqué rendu public mardi soir, déclaré que des ‘ »fautes de rédaction qui touchent le contenu légal de la marche ont été décelées » dans les courriers du RPG Arc-en-ciel adressés aux mairies, sont la cause de l’interdiction.

Il cite notamment le nom des organisateurs qui ne figurent pas dans la lettre d’information. Pourtant, rappelle-t-il au RPG Arc-en-ciel, conformément à la loi,  « les organisateurs de la marche sont les répondants en cas de dérapages ».


Ensuite, dira le général Condé, « nous sommes dans une logique où tous les guinéens appellent à l’apaisement du climat sociopolitique ». C’est pourquoi, « la marche a été interdite », tranche-t-il, avant d’assurer que toutes les dispositions sécuritaires ont été prises pour que cette interdiction soit observée.

À LA UNE
Retour en haut