International › APA

Burkina : 31 tonnes d’or attendues de la mine de Bomboré

Pas d'image

Au minimum 31 tonnes d’or sont attendues de la mine d’or de Bomboré, dont le lancement officiel des travaux a été effectué récemment dans la région du Plateau central du Burkina Faso, a appris APA lundi auprès du ministère des Mines.Selon les techniciens du ministère des Mines, la mine d’or de Bomboré située dans la commune rurale de Mogtédo (à une centaine de kilomètres à l’est d’Ouagadougou) et détenue par l’entreprise Orezone Bomboré SA, a une durée d’exploitation minimal de 12 ans.

Le permis d’exploitation de la mine couvre une superficie de 25 km2 et elle se fera en carrière à ciel ouvert, selon le ministre des Mines et des Carrières, Oumarou Idani, soulignant que ce sont 700 emplois qu’elle va générer pendant la construction et 620 emplois directs durant l’exploitation, dont 90% de nationaux.

M. Idani a également confié que l’entreprise détentrice du permis d’exploitation va payer au titre des recettes fiscales 144 milliards FCFA à l’Etat, avant d’ajouter qu’il est également attendu une contribution pour le fonds minier de développement local de 7 milliards de FCFA.


Le ministre a annoncé que l’entrée en production et la coulée du 1er  lingot sont attendues avant fin 2020.

L’or constitue, depuis quelques années, le premier produit d’exportation du  Burkina Faso. Le pays occupe le 4e rang des exportateurs d’or au niveau continental, après l’Afrique du Sud, le Ghana et le Mali.

À LA UNE
Retour en haut