International › APA

Burkina: appel à une action solidaire contre les accidents de la route

Pas d'image

«Il est temps d’agir ensemble et solidairement» afin d’éviter les accidents de la route, a indiqué mercredi le ministre burkinabè en des Transports, Vincent Timbindi Dabilgou, dans son message à l’occasion de la cinquième édition de la journée de l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO).Dans son message parvenu à APA, le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière a rappelé que des efforts sont entrepris pour «combattre les principaux facteurs de risque d’accidents de la circulation dans le but de réduire le nombre de morts et de blessés qui en résulte».

Vincent Dabilgou  a surtout fait remarquer  qu’au-delà des actions entreprises par l’Etat, l’amélioration de la sécurité routière requiert une implication de tous et de chacun pour un changement de comportement et une responsabilité à la fois collective et individuelle.

«Il est temps d’agir ensemble et solidairement pour mettre fin aux accidents de la route », a-t-il insisté, ajoutant que c’est dans ce contexte qu’il faut placer l’action du gouvernement.

Le ministre a, enfin, invité  «chaque usager de la route, chaque citoyen des villes et des campagnes du Burkina Faso à respecter les règles de la circulation routière, à toujours faire preuve de prudence, de patience et de tolérance pour la sécurité et le bonheur de tous».


Le Burkina Faso fait partie des 15 pays au monde où l’on meurt le plus sur la route, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le pays célèbre chaque 15 novembre la journée nationale de sécurité routière.

À LA UNE
Retour en haut