International › APA

Burkina : Au moins 21 civils tués dans l’explosion d’un bus

La fête de la Nativité a été endeuillée dans l’Est du pays.Un bus de transport en commun a sauté ce dimanche 25 décembre 2022, sur un engin explosif improvisé près du village de Bougui, à la sortie de la ville de Fada N’Gourma, dans l’Est du pays.

L’incident a fait plusieurs victimes, ont rapporté des sources concordantes. « Au moins 21 personnes ont péri. Il s’agit essentiellement de femmes et d’enfants. Il y a eu plusieurs blessés également qui ont été transportés au Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma », a confié à APA une source médicale.

A lire aussi: Comment le jihadisme s’est enraciné au Burkina ?

Les victimes avaient quitté la commune de Matiakoali et se rendaient dans le chef-lieu de la région de l’Est, en proie aux exactions des groupes jihadistes. La région enregistre environ 200 000 personnes déplacées internes, à la date du 30 novembre 2022, selon le gouvernement.

En mi-février 2022, une école catholique à Bougui avait été la cible d’une attaque terroriste, causant d’énormes dégâts matériels. Il n’y a pas eu de pertes en vies humaines.

Depuis avril 2015, le Burkina fait face à une insurrection jihadiste ayant fait des milliers de victimes et près de 2 millions de déplacés.

Bon plan
Publié le 08.03.2022

A la découverte de l’île Kassa

Appelée « Sourigbé » par les habitants africains, l'île Kassa servait de lieux d’offrande aux idoles et de lieux de cultures pour la population de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut