International › APA

Burkina: les agents de santé en «opération caisses vides» à partir de vendredi

Pas d'image

Le Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA), à travers une lettre adressée au gouvernement burkinabè, annonce une «opération caisses vides» à partir du vendredi 7 juin.Dans la note en date du 2 juin 2019 dont APA a reçu copie mercredi, le Secrétaire général du SYNTSHA informe le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale de l’«organisation d’actions syndicales» dont une opération caisses vides prévue pour durer trois mois. 

Selon la lettre, les travailleurs de la santé humaine et animale mobilisés au sein du SYNTSHA n’ont cessé d’interpeller les autorités du pays sur le non-respect de leurs engagements. 

«Après plusieurs interpellations, rencontres de concertations, grèves, les travailleurs n’ont reçu de la part du gouvernement jusque-là que mépris et indifférence », peut-on lire sur la note, précisant que «pour compter du 07 juin 2019 à 00heure au 1er septembre 2019 inclus et renouvelable par tacite reconduction, les travailleurs de la santé humaine et animale, sur toute l’étendue du territoire national, vont s’abstenir de fournir les rapports statistiques et d’effectuer les tournées et missions».

De l’avis des signataires de la lettre, cette lutte vise à exiger, entre autres, «le respect concret du protocole d’accord gouvernement-SYNTSHA du 13 mars 2017», «le respect du libre exercice des libertés démocratiques et syndicales, le droit de grève en particulier», «la prise de mesures diligentes pour un fonctionnement optimum des formations sanitaires et vétérinaires du pays».

Cette  «opération caisses vides» du SYNTSHA intervient après une grève tenue du 21 au 25 mai 2019, suivie par le boycott des gardes des permanences du 25 mai au 3 juin dernier.

>
Zapping Actu International
À LA UNE
>
Retour en haut