International › APA

Can 2019 : le Sénégal s’impose contre la Tanzanie (2-0)

Pas d'image

L’équipe nationale du Sénégal a dominé sans coup férir celle de la Tanzanie sur le score de deux buts à zéro, dimanche soir au Caire (Egypte), en match comptant pour la première journée de la Coupe d’Afrique des Nations.Les Lions démarrent tambour battant la partie. Alerte, Idrissa Gana Guèye intercepte, dans la moitié de terrain adverse, un ballon qu’il transmet aussitôt à Mbaye Niang. Le tir de l’avant-centre est repoussé du bout du pied par le portier tanzanien (3ème mn).

Le Sénégal défend en avançant. Sur un pressing haut, Pape Alioune Ndiaye dérobe le cuir et lance Mbaye Niang. L’attaquant de Rennes (Ligue 1 française) effectue un contrôle long qui l’excentre. Sa frappe en bout de course trouve le petit filet (6ème mn).

Le rouleau compresseur sénégalais étouffe la Tanzanie. Salif Sané retombe mal sur un duel aérien. Touché à la cheville, le défenseur central est contraint de céder sa place à Cheikhou Kouyaté (20ème mn). Ce coup du sort ne fragilise aucunement les Lions.

Dans un dépassement de fonction, Idrissa Gana Guèye décale idéalement Keita Diao Baldé dans la surface de réparation. L’ailier de l’Inter Milan (Italie) contrôle le ballon et enchaîne avec une frappe sèche du gauche qui termine au fond des filets (1-0, 28ème mn). Pourtant sur la trajectoire, le gardien tanzanien n’a pas eu la main assez ferme.

Mis en confiance par ce but, Keita Diao Baldé se défait du marquage de son vis-à-vis avant de trouver au second poteau Ismaïla Sarr. Le virevoltant ailier se saisit de la balle et effectue un centre en retrait pour Idrissa Gana Guèye dont la reprise instantanée s’envole (30ème mn).


Le Sénégal croit avoir fait le break par l’intermédiaire d’Ismaïla Sarr mais ce pion est refusé pour une faute de main de Cheikhou Kouyaté impliqué dans l’action (34ème mn). Visiblement affecté par son manque de réalisme devant le but, Mbaye Niang gâche un autre caviar d’Idrissa Gana Guèye (41ème mn). Avec 14 tirs dont 5 cadrés, le Sénégal a dominé à outrance la première période.

Dès l’entame de la seconde mi-temps, Krépin Diatta, à la réception d’un centre de Diao Keita Baldé, s’élève plus haut que la défense tanzanienne pour reprendre le ballon de la tête. Mais d’une claquette, le gardien des Taifa Stars repousse le danger (46ème mn).

C’est finalement Krépin Diatta qui permettra au Sénégal de creuser l’écart. Sur un corner botté par Keita Diao Baldé, le ballon est renvoyé par la défense adverse. Le milieu du FC Bruges (Belgique), bien placé à l’entrée de la surface de réparation, envoie un missile (2-0, 64ème mn).

Les Lions auraient dû alourdir le score mais de nombreuses occasions ont été mal négociées par les hommes d’Aliou Cissé. Le Sénégal rencontrera, jeudi prochain, l’Algérie pour son deuxième match de la compétition.      

À LA UNE
Retour en haut