› Sport

CAN 2023 : la réaction du gouvernement guinéen attendue

Image d'illustration

L’annonce du Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Ahmad Ahmad est tombée comme un couperet sur la tête de nombreux guinéens !

Le rêve de la Guinée d’abriter sur son sol la Coupe d’Afrique des Nations  de Football 2023 est presque enterrés. C’est du moins l’aspect qui se dégage après la décision de la CAF de retirer l’organisation de la plus prestigieuse compétition sportive africaine au Cameroun pour l’édition 2019. La Guinée qui était dans le sillage d’abriter la 25èmeédition est victime du décalage du calendrier de l’instance dirigeante du Football qui estime que le Cameroun, pays hôte n’est pas en mesure d’accueillir la compétition de Juin-Juillet 2019. Au niveau de la Feguifoot, l’instance dirigeante du football guinéen, les réactions sont mesurées. Le  Colonel Maurice Akoi Koivogui, secrétaire Général de la Fédération Guinéenne de Football (FGF) a refusé de s’exprimer sur le sujet.  Martelant qu’ils n’ont pas encore reçu une lettre de la CAF confirmant le retrait du ticket de la Guinée pour l’édition 2023.

 ‘’Nous ne pouvons pas trop nous étaler autour de cette affaire (…). Pour l’heure, je ne peux pas donner la position de la Fédération Guinéenne de Football  étant entendu qu’on n’a pas encore cette lettre qui précise que la Guinée ne pourra plus organiser la CAN 2023 (…)’’, a précisé le secrétaire général de la Féguifoot. Pourtant il est tout à fait vraisemblable que la Guinée soit  mise hors-jeu. Car si cette décision de la CAF se concrétisait pour un décalage du calendrier de la biennale du Football Africain, la Guinée qui était d’ailleurs loin dans les préparatifs pour l’édition de 2023, pourrait mieux s’armer pour l’organisation de la CAN 2025 si elle arrivait bien sûr à respecter le cahier de charges de la CAF qui est passé de 16 à 24 équipes. Mais là aussi, le Sénégal est en embuscade. Comme pour dire que rien n’est gagné.


Après de nombreuses critiques suite au retrait du ticket du Cameroun, Ahmad Ahmad le président de la CAF a annoncé dans une interview accordée à une chaîne panafricaine que son institution  a décidé de décaler l’ensemble des futures CAN. Car selon lui, « même la Côte d’Ivoire n’est pas prête pour 2021 ». La CAN 2021 sera donc organisée au Cameroun tandis que celle de 2023 le sera en Côte d’Ivoire. Pour le cas précis de la Guinée, rien n’est encore décidé.

À LA UNE
Retour en haut