Culture › Livres

CCML : Une Bibliothèque inaugurée au Petit Lac de Taouyah

(c) droits réservés

Un citoyen guinéen, Stephen Kaba, d’une cinquantaine d’année a offert, samedi, 26 janvier 2018, aux populations de Cité-Conakry, une Bibliothèque d’une capacité d’accueil d’environs 3000 livres, pour accompagner l’Evénement Conakry Capitale Mondiale du Livre (CCML), en tant qu’amoureux de la lecture, rapporte l’AGP.
Cette bibliothèque est en plein cœur du secteur du Petit Lac d’où elle tire son nom. Elle est blottie dans le quartier Taouyah commune de Ratoma, et voisine au domicile privé de Hadja Rabiatou Séra Diallo, présidente du Conseil Economique et Social (CES) qui a rehaussée de sa présence la cérémonie d’inauguration.

Pour le donateur Stephen Kaba, «cette bibliothèque dispose actuellement de 801 livres provenant en partie de la bibliothèque privée de son feu père Taliby Kaba, ancien secrétaire général du Ministère l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et une partie de sa bibliothèque personnelle, ainsi que des dons de livres reçus d’amis de France».

Il a remercié tous ceux qui l’ont aidé à la concrétisation du projet de ladite bibliothèque sans oublier de féliciter le commissaire général de CCML, Sansy Kaba Diakité, pour les efforts qu’il ne cesse de déployer dans la promotion du livre et de la lecture.

La présidente du CES de la République de Guinée, Rabiatou Serah Diallo et le commissaire général CCML, Sansy Kaba Diakité, ont vivement salué le donateur qui a osé transformer la demeure familiale en une Bibliothèque pour la postérité.


«C’est déjà beaucoup comme contribution pour la jeunesse et la nation», ont-lancé tour à tour. Pour ces deux cadres, «cette bibliothèque est un bon moyen de partager l’univers». Ils ont ainsi fait appel aux jeunes, de venir découvrir et voyager à force de la lecture.

«Le livre est un moyen de rapprochement des peuples, un moyen de rencontrer des personnes qu’on n’aurait pas forcement croisé dans la vie», a-t-on rappelé.

Des dispositions ont été prises par le Commissariat général de CCML pour la  survie de la dite bibliothèque», a confié Sansy Kaba Diakité.

C’est sous les sons de la Kora et déclamation de poèmes que la cérémonie inaugurale a pris fin à Taouyah.

À LA UNE
Retour en haut