› Politique

Cellou Dalein Diallo se dit prêt à affronter Alpha Condé

Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

Après Sidya Touré, Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition a réagi ce jeudi 28 mars 2019 au discours « guerrier » d’Alpha Condé tenu ce week-end au siège du RPG arc-en-ciel.

Se disant inquiet, le leader de l’UFDG qualifie les propos du Chef de l’Etat d’extrêmement dangereux. Avec ses alliés de l’opposition républicaine, il a interpelé la communauté internationale. « Comme il dit que désormais, il est militant du RPG, il laisse sa casquette de Président de la République, il n’est plus protégé par la Loi. Les propos qu’il a tenus sont extrêmement dangereux. Un président de la République qui appelle son peuple à l’affrontement, c’est extrêmement grave. La responsabilité d’un chef d’Etat, c’est de promouvoir la paix, l’entente, la tolérance entre les fils du pays. Mais si lui-même demande à son parti de se préparer à l’affrontement, de ne plus accepter ça et ça, nous sommes inquiets. Il y a de quoi être inquiet pour la Guinée »,  a réagi Cellou Dalein Diallo.

Dans son discours au siège du RPG arc-en-ciel, le président de la République ne s’est pas limité qu’à demander à ses partisans de se prêt à l’affrontement. Alpha Condé a aussi lancé un défi aux hommes politiques qui critiquent sa gouvernance, leur demandant de débattre de bilan sur un plateau télé. Rappelant qu’il avait invité Alpha Condé à cet exercice en 2010, Cellou Dalein Diallo se dit disposer à débattre de bilan et de programme avec le chef de l’Etat.  « A la veille du 2èmetour de l’élection présidentielle de 2010, j’avais invité M. Alpha Condé à un débat contradictoire, mais il a décliné l’invitation. J’ai tout fait pour qu’il accepte de débattre, il n’a pas voulu. Je serai heureux que Monsieur Alpha Condé accepte qu’on débatte à la télévision, que chacun défende son programme et que j’ai la possibilité de révéler les mauvaises pratiques qui sont là depuis qu’il est pouvoir. Je suis demandeur d’un débat avec M. Alpha Condé. Je suis prêt. J’ai un programme clair et je sais ce dont souffrent les guinéens. »


 

Le président de l’UFDG et ses alliés estiment que le Président Alpha condé menace l’unité nationale et la stabilité politique et sociale du pays.  « Les propos du Chef de l’Etat illustrent sa volonté de diviser les guinéens », estime l’opposition républicaine dénonçant un discours indigne de la fonction présidentielle.  « L’opposition républicaine dénonce les basses manœuvres du Chef de l’Etat prêt à sacrifier la paix sociale sur le socle de ses ambitions de présidence à vie et celles de son clan (…) Nous interpellons la CEDEAO, l’Union Africaine, les Nations-Unies ainsi que tous les partenaires techniques et financiers soucieux de la préservation de la paix et de la stabilité dans notre pays. Les forces vives de Guinée doivent conjuguer leurs efforts pour refuser ce recul démocratique (…) si ce régime tente d’aller à l’encontre des principes démocratiques et constitutionnels pour briguer un troisième mandat, il trouvera le peuple de Guinée sur son chemin », avertissent Cellou et ses alliés, rappelant aux forces de l’ordre et de sécurité que le comportement républicain ne doit pas signifier un soutien aveugle à un régime qui viole la Constitution et les libertés fondamentales.

À LA UNE
Retour en haut