Société › Actualité

Citoyenneté: Deux gendarmes reçoivent des prix après avoir sauvé un enfant

Institué le 27 septembre 2017 par le chef de l’Etat, le prix de la citoyenneté,  a été décerné ce jeudi 13 septembre 2018 à deux gendarmes qui ont sauvé un enfant de 3 ans dans un feu qui s’est déclenché au troisième étage d’un immeuble à Sangoyah la semaine dernière. Ceci pour reconnaître et magnifier leur acte.

En procédant à la remise de ces prix, Kalifa Gassama Diaby, ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, a au nom du gouvernement, rappelé la nécessité  de saluer ceux qui se démarquent par leurs actes citoyens qui font d’eux des modèles à suivre.

«Les sociétés humaines qui refusent des modèles sont celles qui fragilisent  leur socle moral. Les seuls modèles qui valent en Guinée sont ceux qui incarnent une certaine forme de réussite matérielle et financière, souvent au prix d’innombrables renoncements moraux….», a-t-il regretté.


Pour Gassama Diaby, sauver un enfant, est un acte héroïque hautement salutaire pour l’humanité. «Il n’y a pas plus grand honneur, plus grande fierté que celle de servir sa nation, son pays, son peuple, sa patrie. Il n’y  a pas de plus grande  élévation que  celle de servir l’humanité toute entière. Protéger et sauver une vie humaine, c’est protéger et sauver l’humanité toute  entière et lorsque c’est un enfant, c’est servir l’expression la plus pure et la plus innocente de l’humanité. La Guinée   doit être fière de vous», a-t-il lancé.

L’un des concerné Cheïck Moussa  Soumah a bénéficié d’une somme de 15 millions de francs guinéens et 250 exemplaires du livret citoyen, Youssouf Soumah, lui, est reparti avec un montant de 12 millions de francs guinéens et 250 exemplaires du livret citoyen et a été nommé ambassadeur de la citoyenneté auprès des écoles et des jeunes.

À LA UNE
Retour en haut