Politique › Justice

Commémoration du deuxième anniversaire de la mort de Mohamed Koula Diallo

Mohamed Koula Diallo de regretté mémoire / (c) droits réservés

05 février 2016-5 février 2018. Voila 2 ans jour pour jour depuis qu’El hadj Mohamed Koula Diallo nous a quitté.

Journaliste reporter du site Guinée 7. Com, Koula a été tué en plein exercice de son travail au quartier général de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), premier parti de l’opposition guinéenne alors qu’il couvrait une réunion du bureau exécutif de l’UFDG dirigé par Cellou Dalein Diallo, chef de fil de l’opposition guinéenne suite au retour au bercail de Bah Oury ancien vice président du parti et ancien exilé du régime Condé.

Deux ans après son assassinat, l’employeur de Koula Diallo, se souvient de son journaliste dynamique et dévoué pour son travail. Ibrahima Sory Traoré a un sentiment de regret et d’amertume pour cet anniversaire de son reporter.

« J’ai un sentiment d’amertume parce que deux ans après la justice ne nous dit pas qui a tué Koula. Le président du tribunal de dixinn Mangadouba Sow a décidé  de relâcher les gens  et apparemment condamnés non pas ceux qui sont ségrégués et  accusés directement mais  ceux qui sont autour de l’affaire », a indiqué Ibrahima Sory Traoré.  


« Après ce verdit je dis que Koula a été tué une deuxième fois. Si on avait rendu justice, il se serait reposé mais hélas tel n’a pas été le cas », a-t-il regretté 

Après deux ans d’enquêtes, la justice a décidé de condamner Souleymane Thiaguel (actuellement à l’étranger pour dit-on des soins médicaux, ndlr) membre de la cellule de communication de l’UFDG et libérer les gardes rapprochés de Cellou Dalein Diallo, incarcérés depuis le 05 février 2016.

 

À LA UNE
Retour en haut