Politique › Sécurité

Conakry : les ONG forment les jeunes aux techniques de paix

white Caucasian female hands and black African American holding together in world unity and racial love and understanding in tolerance and races diversity cooperation concept

Un atelier de renforcement des initiatives locales des jeunes pour la consolidation de la paix a ouvert ses portes le 23 juillet à Conakry

Les organisations non gouvernementales se mettent ensemble pour promouvoir la paix et l’unité nationale en Guinée. C’est à cet effet qu’un atelier de renforcement des initiatives locales des jeunes pour la consolidation de la paix a ouvert ses portes le 23 Juillet dernier au ministère de l’Unité nationale et de la Citoyenneté.

Cet atelier a pour objectif principal selon Ansoumane Samassy SOUARE, membre du bureau régional du réseau ouest-africain pour l’unification de la paix en Afrique de l’Ouest (WANEP), de former les jeunes à la prévention des conflits au niveau de leurs communautés à travers tout le pays. « Ces jeunes auront pour rôle, participer à la collecte des données qui vont nous permettre de faire des recommandations, des rapports pour les décideurs pour que ceux-ci interviennent en cas des problèmes dans les communautés concernées », a-t-il rappelé.

Pour justifier le choix de la jeunesse plutôt qu’une couche plus adulte, Sanassy Souaré précise : « nous avons misé sur la jeunesse parce que la jeunesse représente la franche partie de la population. Nous avons aussi remarqué qu’elle est aussi l’objet de beaucoup de violences. Elle est aussi victime et actrice à la fois. Donc, je pense qu’elle peut contribuer à l’apaisement de la situation sociopolitique dans notre pays », explique-t-il.


De son côté, Mme Alapini LILIANE, représentante de la CEDEAO en Guinée a apprécié cette initiative devrait venir de son institution. Selon elle, le thème de cet atelier est la mise en place d’un système d’alerte précoce et de réponse rapide au niveau régional mais aussi de renforcer le système de maintien de la paix et de la sécurité de la CEDEAO. La fin des travaux est prévue demain mercredi à Conakry.

 

À LA UNE
Retour en haut