› Société

Conakry : un agent de l’armée tire sur un civil

La scène s’est déroulée le weekend  dernier dans la ville de Conakry,  alors que la victime revenait d’une virée nocturne avec son épouse.

Identifié sous le nom de Boubacar Saikoun Hann,  ce dernier a reçu une balle silencieuse au niveau du dos. Selon le journal aconakrylive c’est au niveau du pont 8 novembre, aux environs de 1 heure du matin que la scène s’est déroulée.

Selon les faits rapportés par sa sœur, ce dernier revenait d’un diner avec son épouse «Après les fouilles, ces agents lui ont demandé de l’argent. Après une petite discussion  il leur a offert un peu de sous. Au moment où il bougeait, un des agents de la même équipe lui a demandé de s’arrêter encore. Il s’est arrêté quelques minutes après,  les agents de la sécurité étaient occupés avec  d’autres véhicules. Fatigué de s’arrêter, il a décidé de bouger », explique-t-elle.

Et d’ajouter, «  Dès qu’il a bougé ils lui ont tiré plusieurs balles, deux balles ont touché le véhicule. Une du côté de sa femme et une de son côté. Malheureusement la balle a perforé le véhicule et il a été atteint dans le dos à quelques centimètres de sa colonne vertébrale». Poursuit-elle.

La victime a réussie à se rendre aux urgences dans une clinique, où il a subi une opération. En attendant, une plainte a été déposée par la famille de la victime à la brigade de recherche de Camayenne.

Bon plan
Publié le 19.04.2021

A la découverte de FOUTA-DJALON

Ensemble de hauts plateaux situés en Guinée, le Fouta-Djalon, souvent appelé le « château-d'eau de l'Afrique de l'Ouest » couvre environ 80 000 kilomètres carrés. Cet ensemble est…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut