International › AFP

Corée du Sud: les nouveaux cas de coronavirus explosent, report des manoeuvres avec Washington

Pas d'image

Washington et Séoul ont annoncé jeudi le report d’exercices militaires conjoints en raison de l’épidémie de coronavirus, le jour même où le nombre de nouveaux cas recensés en Corée du Sud devenait supérieur au nombre de nouveaux cas en Chine, épicentre de la maladie.

La Corée du Sud est le foyer de contagion le plus important hors de la Chine continentale, où le coronavirus est apparu en décembre.

Jeudi après-midi, les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC) ont annoncé plus de 500 nouveaux cas du coronavirus. Il s’agit de la plus importante hausse journalière en Corée du Sud, supérieure même au nombre de nouveaux cas (433) enregistrés en Chine.

Au total, 13 personnes sont mortes en Corée du Sud, où le virus a contaminé 1.766 personnes.

Le report des exercices conjoints a été décidé après que Séoul eut relevé à son plus haut niveau son alerte sanitaire sur le virus, a déclaré jeudi le Commandement des forces conjointes dans un communiqué, ajoutant que les manoeuvres en Corée du Sud avaient été reportées « jusqu’à nouvel ordre ».

– Shincheonji dans le viseur –

Les Etats-Unis disposent de 28.500 militaires en Corée du Sud, dont un grand nombre sont stationnés à Camp Humphreys, à Pyeongtaek, le plus grand complexe militaire américain hors des Etats-Unis.

Les deux pays avaient déjà considérablement réduit la taille de leurs exercices militaires pour faciliter les négociations sur le programme nucléaire de la Corée du Nord. Pyongyang condamne régulièrement ces manoeuvres en les présentant comme la répétition d’une invasion.

« Le gouvernement est désolé d’inquiéter la population avec cette augmentation rapide du nombre de cas », a affirmé à la presse Kim Gang-lip, vice-ministre de la Santé.

Le chiffre devrait encore grimper car les autorités ont commencé à vérifier la santé de plus de 210.000 membres de l’Eglise Shincheonji de Jésus, un mouvement religieux désormais au coeur de la propagation du virus dans la péninsule, et qui serait lié à plus de la moitié de ses cas.

L’épidémie de coronavirus s’est répandue comme une traînée de poudre dans les rangs de cette organisation accusée par ses détracteurs d’être une secte, et ce à partir d’une de ses fidèles, une femme de 61 ans identifiée comme le patient 31.

Elle a commencé à souffrir de fièvre le 10 février et a assisté à au moins quatre célébrations de Shincheonji à Daegu, où se trouve le siège de l’organisation, avant d’être diagnostiquée comme porteuse du virus.

Environ 80% des cas sud-coréens de coronavirus se trouvent à Daegu.

– Pétition contre Moon –

Sous la pression populaire, Shincheonji s’est résignée à remettre une liste des noms de 212.000 de ses fidèles pour permettre aux autorités de vérifier s’ils présentent des symptômes.

Mais certains médias affirment que le mouvement également connu sous le nom de Temple du Tabernacle s’est par le passé targué d’avoir plus de 240.000 membres, semant le doute sur la précision de la liste.

L’Eglise Shincheonji de Jésus s’est justifiée, affirmant que n’étant pas encore des membres à part entière, ils ne pouvaient y figurer. Ces nouvelles recrues seraient plus de 70.000, selon le vice-ministre de la Santé.

La Corée du Sud possède un système médical de pointe, la presse y est libre et ce pays a une très forte culture de la transparence, ce qui, selon les observateurs, explique aussi le caractère élevé des chiffres des contaminations. Elle a à ce stade testé plus de 65.000 personnes.

Mais le pays est aussi politiquement très polarisé, et plus d’un million de personnes ont signé une pétition sur le site internet de la Maison bleue, siège de la présidence sud-coréenne, pour demander la destitution du président Moon Jae-in, lui reprochant sa gestion de l’épidémie.

Un militaire américain de 23 ans, stationné dans le camp de Carroll à 30 kilomètres au nord de Daegu, a été déclaré mercredi positif au Covid-19.

De nombreux événements sont perturbés par cette épidémie. Des concerts ont été annulés, le coup d’envoi du championnat national de football a été reporté et les Mondiaux de tennis de table ont été ajournés.

Autre conséquence: la Banque de Corée a révisé jeudi à la baisse sa prévision de croissance pour 2020. Elle table désormais sur une croissance de 2,1%, soit 0,2 point de moins que prévu, en raison notamment d’une baisse de la consommation et d’un ralentissement des exportations à cause de l’épidémie.

L’Eglise catholique de Corée du Sud a suspendu toutes les messes qui devaient être célébrées dans les plus de 1.700 églises du pays.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut