International › APA

Côte d’Ivoire: des dispositions prises pour proroger la validité des CNI arrivées à expiration

Pas d'image

Le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité, a annoncé, jeudi à Abidjan, que des dispositions seront prises pour que la validité des Cartes nationales d’identité (CNI) qui sont arrivées à expiration depuis le 1er juin 2019 soit prorogée. Le ministre s’exprimait face aux députés de la Commission des affaires générales et institutionnelles (GAGI) où il présentait le projet de loi instituant une Carte nationale d’identité biométrique.

« Des dispositions seront prises pour qu’il ait une prorogation de leur durée », a  rassuré le ministre face aux inquiétudes  soulevées par les députés sur la question.

Présentant le nouveau projet, le ministre a insisté sur le fait que « la nouvelle CNI  sera protégée » avec  une « multifonction, des solutions de haute technicité ».

En ce qui concerne le choix de l’opérateur qui aurait une mauvaise presse dans plusieurs pays, Sidiki Diakité a fait savoir que  «l’opérateur a respecté toutes les conditions ». «La Côte d’Ivoire s’est dotée des moyens juridiques pour défendre ses intérêts»,  a conclu M. Diakité.


La mise en place de cette carte rentre dans le cadre «des impératifs de sécurité et de la libre circulation des biens et des personnes dans la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO ) ».

« Le Sénégal est le premier pays de la CEDEAO à mettre en œuvre cette décision. Le Ghana, le Mali, la Guinée, le Burkina Faso, le Bénin et la Gambie lui ont emboité le pas », a précisé le ministre Sidiki Diakité dans l’exposé des motifs de ce projet adopté par les membres de la Commission des affaires  générales et institutionnelles (CAGI) du parlement ivoirien.

À LA UNE
Retour en haut