International › APA

Côte d’Ivoire : lancement d’un projet immobilier pour les enseignants «sans apport initial»

La Mutuelle des personnels du ministère ivoirien de l’éducation nationale et de l’enseignement technique (MUPEMENET-CI) a annoncé jeudi à Abidjan, un projet immobilier en faveur des enseignants ivoiriens « sans apport initial » avec l’appui du gouvernement ivoirien. « Pour la première fois en Côte d’Ivoire, le gouvernement a pris l’initiative de bâtir des logements pour les enseignants. Il s’agit d’un projet immobilier sans apport initial qui lève toute suspicion d’arnaque. Car sans maison habitée, pas de prélèvement. Ce sont des maisons de 30 millions FCFA qui vont revenir à 15 millions FCFA aux enseignants », a dit Mickaël Boko, le président du Conseil d’administration (PCA) de la MUPEMENET-CI.

Il s’exprimait dans une conférence de lancement de ce projet en présence de Kabran Assoumou et Abdoulaye Kouyaté respectivement directeur de cabinet et chef de cabinet de la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, de l’ensemble technique et de la formation professionnelle, Kandia Camara. 

L’opération de souscription à ce projet a démarré et est possible grâce à une inscription sur le site de la mutuelle, a  poursuivi M. Boko, assurant de la crédibilité des opérateurs immobiliers retenus par le ministère ivoirien de la construction, du logement et de l’urbanisme pour conduire ce projet.

« Pour le démarrage de l’opération, il y a un opérateur immobilier qui a promis la construction de 50 000 logements et un autre a prévu 40 000… Tout est fin prêt et les travaux de construction vont commencer d’ici trois mois», a-t-il souligné, précisant que plusieurs localités du pays dont Abidjan (Angré), Bingerville, Bouaké et Man sont retenues pour la construction de ces logements.

Auparavant,  il a dit sa gratitude à la tutelle, notamment à la ministre Kandia Camara pour avoir négocié cette opération en faveur des enseignants auprès de l’exécutif ivoirien.

« Le ministère de l’éducation nationale sert de facilitateur pour que les conditions soient assouplies. C’est une opération qui appelle à l’adhésion massive de tous les enseignants », a indiqué à son tour, Kabran Assoumou, le directeur de cabinet dudit département ministériel estimant que « pour un travailleur le bien le plus important c’est le logement».

La MUPEMENET-CI créée en 2014  revendique plus de 60 000 adhérents qui paient une cotisation mensuelle de 5000 FCFA. Cette mutuelle offre plusieurs produits à ses adhérents dont une assurance santé et une épargne pour la retraite.


À LA UNE

Retour en haut