› Politique

Cour d’appel : le procureur requiert un an de prison contre Madic 100 frontières

Cour d'appel : le procureur requiert un an de prison contre Madic 100 frontières

Mamady Condé alias Madic 100 Frontières était jeudi 08 avril 2021 devant le juge pour son procès en appel. Ce militant de l’UFDG a été condamné à 5 ans de prison ferme en première instance pour des faits de  « téléchargement, diffusion de messages, photos, dessins de nature raciste, xénophobie, menace, violences et injures par le biais d’un système informatique ».

A la barre de la Cour d’appel de Conakry, Madic 100 Frontières a déclaré que son séjour en prison lui a servi de leçons. ‘’J’ai beaucoup appris. Je demande une seconde chance pour me réintégrer dans la société’’, plaide-t-il.

Le procureur général, au cours de son réquisitoire, a demandé au juge d’accorder au prévenu des circonstances atténuantes.

« Le séjour qu’il a passé à la maison centrale lui a servi de leçon. Monsieur le président, la société guinéenne a besoin de ce monsieur. Si  par extraordinaire vous le retenez coupable, je vous demande de lui accorder des circonstances atténuantes. Que la peine soit réduite  à 1 an, au lieu de 5 ans », a requis le procureur général, Alhassane Baldé.

Quant à la défense, par la voix de Me Salifou Beavogui, elle a plaidé pour la relaxe pure et simple de son client.

L’affaire a été mis en délibéré pour jugement être rendu le 22 avril à la Cour d’appel de Conakry.

Bon plan
Publié le 19.04.2021

A la découverte de FOUTA-DJALON

Ensemble de hauts plateaux situés en Guinée, le Fouta-Djalon, souvent appelé le « château-d'eau de l'Afrique de l'Ouest » couvre environ 80 000 kilomètres carrés. Cet ensemble est…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut