International › APA

Création de l’Union Mondiale de la Mutualité, oeuvre conjointe de l’UAM et de l’ODEMA

L’Union Mondiale de la Mutualité (UMM) a été créée, ce mardi 5 juin 2018 à Genève, avec pour ambitions de contribuer à promouvoir l’économie sociale et solidaire et d’assurer une bonne organisation des mutuelles pour leur permettre de dispenser des services au profit des populations et partant contribuer à combattre l’exclusion, la pauvreté et la précarité.L’assemblée constitutive de cette structure mutualiste, initiée conjointement par l’Union africaine de la Mutualité (UAM) et l’Organisation des entités mutuelles des Amériques (ODEMA), a été tenue au siège européen de l’ONU à Genève et présidée par le Maroc en la personne de M. Abdelmoula Abdelmoumni, président de l’UAM et président du Conseil d’Administration de la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques du Maroc (MGPAP).

 Ainsi, la présidence de l’UMM a été confiée à l’Argentin Alfredo Sigliano, président de l’ODEMA, alors que le Maroc a été élu premier vice-président de cette structure qui a été hautement soutenue par de nombreux pays, dont l’Argentine, le Pérou, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burundi, le Bénin, le Togo, le Burkina Faso et le Mali.

L’Afrique est forte présente dans les organes de l’UMM avec l’élection de la Côte d’Ivoire au poste de secrétaire adjoint et du Sénégal en tant que trésorier adjoint, alors que le Mali, Burkina Faso, Bénin et Iles Comores sont élus membres de la Commission de contrôle.

« C’était un immense honneur pour nous tous, communauté mutualiste mondiale, d’écrire une nouvelle page dans le domaine de la mutualité à travers la création de cette organisation appelée à développer et à unifier le monde mutualiste, afin qu’il puisse aller au-delà des frontières, et contribuer à la fortification de ce secteur pour relever les innombrables défis auxquels il est confronté », s’est félicité M. Abdelmoumni dans son allocution à l’ouverture de la cérémonie de lancement de l’UMM, transmise à APA.

De par son large éventail de secteurs d’activité qu’elle devra couvrir, tels que l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’éducation, le microcrédit, l’assurance ou encore l’artisanat outre le secteur de la santé, l’UMM est une « parfaite illustration du partenariat exemplaire qui lie l’Union africaine de la Mutualité (UAM) et l’Organisation des Entités mutuelles des Amériques (ODEMA) », a-t-il relevé.

Pour lui, « la création de cette organisation mondiale de la mutualité intervient dans la dynamique d’une transformation économique et sociale inclusive pour donner au monde les véritables outils de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) ».

Et d’ajouter que cette dynamique mutualiste positive ne saurait aboutir sans « l’engagement infaillible du Maroc au sein de l’UAM à travers la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques du Maroc qui a joué un rôle déterminant durant toutes les étapes ayant abouti à la création de l’UMM ».

Cette mobilisation, a poursuivi M. Abdelmoumni  procède de la vision du Roi Mohammed VI qui a bien voulu faire de la coopération Sud-Sud solidaire et agissante un choix stratégique de la politique étrangère du Royaume.


Il s’est ainsi félicité de la forte implication et de l’engagement des pays africains pour le lancement de ce projet ambitieux, relevant que la contribution du Maroc, en tant que membre actif de l’UAM, « n’occulte aucunement les efforts de ses différents pays membres qui se sont engagés pour l’aboutissement de cette grande entreprise ».

Selon lui, l’UMM ambitionne de faire entendre la voix des mutualistes dans les foras internationaux et défendre leurs intérêts de même qu’il constituera un espace d’échange, de dialogue, de coordination et de plaidoyer du mouvement mutualiste auprès des instances internationales.

Au cours de cette cérémonie, l’UAM et l’ODEMA ont procédé à la signature des statuts de la nouvelle structure mutualiste et à l’adoption du programme de l’union pour les mois à venir.

La création de l’Union mondiale de la mutualité a également été soutenue par des pays européens, particulièrement l’Espagne et la Suisse.

Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de ministres africains et sud-américains, de responsables, d’experts internationaux et de diplomates africains, sud-américains et européens.

Pour rappel, l’UAM et l’ODEMA, deux organes représentatifs de la mutualité en Afrique et dans les Amériques, ont travaillé de concert depuis 2010 pour développer et unifier le monde mutualiste, afin qu’il puisse aller au-delà des frontières, à travers la création de cette structure mondiale capable de mettre à contribution ses expériences et son expertise au service de l’humanité.

A but non lucratif, l’UMM aura pour siège social la ville de Genève et sera dotée de la personnalité juridique suisse. Elle regroupera les entités mutualistes nationales, régionales et internationales.

À LA UNE
Retour en haut