Politique › Actualité

Crise dans le système éducatif: deux enseignants arrêtés lors d’un sit-in à Kaloum

Plusieurs dizaines d’enseignants ont répondu à l’appel du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée ce jeudi 22 novembre 2018 devant le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

C’était pour protester contre le gèle de salaire de certains enseignants grévistes, demander la relance des négociations sur les huit millions comme salaire de base mais aussi demander le départ du secrétaire général du dit ministère.

Comme il fallait s’y attendre, un dispositif sécuritaire impressionnant entourait le département situé à quelques mètres du palais présidentiel.

Les hommes de craie qui détenaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire, « vive le grand SLEECG », « à bas l’intimidation », ont été dispersé à coup de gaz lacrymogènes. Dans la foulée, deux enseignants ont été ligotés avant d’être conduit dans une camionnette de police.


À LA UNE

Retour en haut