Société › Education

Crise sociopolitique : Le BL envisage d’observer une grève de la faim

Le secteur éducatif est paralysé depuis près de deux mois maintenant suite à une grève générale et illimitée déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLEECG) depuis le 03 octobre dernier, date officielle de l’ouverture des classes.

À l’occasion d’une conférence de presse qu’il a animé ce lundi 26 novembre à Conakry, le Bloc Libéral (BL), un parti membre de l’opposition a fustigé l’attitude du gouvernement qui consiste à refuser de négocier avec les enseignants grévistes. Pour Dr Faya Millimono, le syndicat des enseignants ne demande pas de déplacer une montagne.

« Le secteur de l’éducation traverse une crise sans précédent. La promesse tenue à la veille des examens de fin de l’année scolaire n’a pas été respectée. Le gouvernement refuse obstinément d’amorcer une discussion de toute bonne foi avec les syndicalistes. Oui, les syndicalistes demandent 8 millions comme salaire de base. Mais ce n’est qu’une offre. Je crois que le gouvernement avait devoir de se mettre autour d’une table avec le syndicat pour discuter et s’entendre pour permettre à nos enfants de reprendre le chemin de l’école… », a affirmé le président du BL avant de qualifier cette position du gouvernement de « criminelle ».

« C’est un crime. Car l’économie dans laquelle nous vivons n’est pas une économie d’antan reposant sur les matières premières. L’économie dans laquelle nous vivons, c’est l’économie de connaissance, du savoir, de la technique et de la technologie. Les pays qui réussissent à doter leurs fils et leurs filles de compétences réelles dans les domaines du savoir, de  technique et technologie, sont des  pays qui avancent économiquement. Qu’on vous dise qu’en cette période qu’un gouvernement puisse dormir en paix pendant deux mois sans que les enfants ne soient à l’école, c’est un autre crime ».

Selon le Dr Faya Millimono: « Ces messieurs et dames autour de moi ont décidé d’entamer une grève de faim pour obliger le gouvernement à s’engager dans une négociation de toute bonne foi pour permettre à l’école guinéenne de rouvrir », a annoncé le président du Bloc Libéral Dr Faya Lansana Millimono.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut