› Politique

De nouveaux opposants au 3ième mandat d’Alpha Condé

S.E Alpha Condé

Outre l’opposition, la société civile, Alpha Condé va faire face à de nouveaux adversaires, non des moindres avant de faire aboutir son « projet » de troisième mandat.

Des anciens membres du CNT (Conseil national de la Transition), l’institution génitrice de la Constitution qui a permis d’Alpha condé d’arriver au Pouvoir viennent de rejoindre le cercle des opposants au troisième mandat. Réunis en collectif, ces anciens membres du CNT s’inscrivent dans la promotion de l’Etat de droit. Ils ont comme slogan « Ne touche pas à ma constitution ».   Ils réaffirment leur engagement à défendre, par tous les moyens légaux la Constitution en vigueur. Ils  invitent en conséquence la communauté nationale et internationale à en prendre acte.


Ce collectif projette de faire des sensibilisations dans les universités, les écoles, et saisir les chancelleries par rapport à la Constitution. Comme, on le voit le cercle des adversaires d’Alpha Condé s’élargit par rapport au projet de troisième mandat dont la première étape passe par l’adoption d’une nouvelle constitution. « Le silence est plus grave que celui qui commet des actes répréhensibles. On ne peut pas rédiger la Constitution en respectant la feuille de route des accords de Ouagadougou et nous taire devant un mensonge public. Surtout que certains membres du CNT se mêlent à la danse pour prôner une nouvelle constitution (…). C’est notre devoir de nous lever pour faire un effort pédagogique afin d’expliquer  c’est quoi  la Constitution de 2010. La révision est possible mais il y a des dispositions dedans qu’on ne peut pas toucher », nous a confié un membre du collectif des anciens membres du CNT.

À LA UNE
Retour en haut