Politique › Actualité

Des membres du gouvernement attaqués par des jeunes à Labé

Une des voitures du cortège, après les jets de pierres

Juste après l’entretien entre le Premier Ministre et le Collège des Sages de Labé, Une des manifestation et mouvements de protestation ont été organisés dans la ville de Labé. Des jeunes surexcités et réclamant la justice pour les morts par balles à Conakry se sont livrés à des jets de pierre derrière la case abritant les membres du gouvernement.

Des tirs de gaz lacrymogènes ont été effectué pour faire déplacer le Premier Ministre et les membres de la délégation. Le convoi du premier ministre et des ministres du gouvernement a eu de la peine à effectuer une visite de terrain dans le quartier Konkola où les militants du RPG s’étaient mobilisés.

Suite au passage du premier ministre à ce niveau, des jeunes manifestants venus de la ville et sur des motos sont venus lancer des pierres pour démobiliser les militants et partisans d’une nouvelle constitution. Selon un communiqué du gouvernement, plusieurs personnes ont été interpellées suite aux affrontements entre forces de l’ordre et jeunes manifestants à Labé.

Ces manifestations spontanées et peut être bien préparées ont perturbé toutes les activités de la ville. Marchés, ateliers et écoles ont été fermé faisant place à des jeux de des caches- caches entre services de sécurité et manifestants de l’opposition à Labé. Et pour L’Imam de la Grande Mosquée de Labé « Barrer la route à des étrangers, on ne connaissait pas ça chez nous au Foutah.Ce qui s’est passé est vraiment préoccupant.
C’est une grave erreur et nous demandons aux de cesser de tels comportements et de rester derrière leurs autorités morales qui ne les trahiront pas. » Tres indigné par le comportement violent des jeunes de Labé, L’Imam El Hadj Badrou Bah a soutenu que « Le Foutah a toujours respecté l’hôte ou l’étranger. Caillasser un cortège ou barrer la route, ce n’est pas une bonne chose. Réclamer son droit dans la non-violence est admis partout. Mais bruler des pneus, barrer la route, nous ne souhaitons pas que nos enfants se livrent à de tels actes. »

Enfin pour le Grand Imam de Labé « Qu’ils réclament leurs droits mais dans le calme, sans s’en prendre aux biens des pauvres ou détruire des biens d’autrui ». La sagesse du Grand Imam de Labé colle à la dénonciation par le gouvernement des « jeunes loubards soudoyés qui ont tenté de perturber le déroulement normal de la mission de travail du gouvernement. Tout manquement aux valeurs morales et civiques qui sont les principes républicains, exposera les coupables à la rigueur de la loi ».

Et pour les observateurs, les jeunes manifestants de Labé, ont été politiquement instrumentalisés et socialement conditionnés pour jeter des pierres sur le cortège du bonheur pour les populations pauvres de Labé. Les pierres et cailloux auraient jetés contre les avantages et profits à tirer des deux composantes exposées de l’Agence Nationale d’Inclusion Economique et Sociale( ANIES) à Labé ; notamment le volet HIMO (Haute Intensité de Main d’œuvre) pour des emplois et de l’argent-liquide en faveur des jeunes organisés en groupement d’intérêts, ONG ou en Association et le volet-Transfert Monétaire avec une somme d’argent concernant les ménages touchés par l’extrême pauvreté, les personnes victimes de guerre ou de calamités, les personnes vulnérables qui cherchent à survivre ou à subvenir aux besoins de base. Or Labé et Tougué ciblées par les responsables de l’ANIES en abritent un nombre important que les « jeteurs de pierres et de cailloux » et autres promoteurs de pneus brulés et de routes barricadées, veulent sacrifier sur l’autel des intérêts politico-égoïstes.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut