› Société

Des terres rouges déversées sur le fleuve Sarinka à Coyah

Des quantités importantes de terres rouges provenant de la route Coyah-Kindia, en chantier, se déversent chaque jour dans les eaux du fleuve Sarinka, dans la préfecture de Coyah en cette période des grandes pluies.

La présence des terres rouges de la couleur de la latérite rend les eaux du Sarinka inutilisables par les riverains pour les besoins ménagers. Des familles sont obligées de parcourir des distances pour s’approvisionner en eau potable.

Les fortes précipitations enregistrées en ce mois d’Août dans la préfecture de Coyah ont drainé des quantités importantes de latérites dans ce fleuve qui traverse sur plus de 10 km la commune urbaine de Coyah.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut