International › APA

Dix détenus pro-soro convoqués mardi au Tribunal d’Abidjan

Dix proches de Guillaume Soro, l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne dont les députés Alain Lobognon, Soro Kanigui et Loukimane Camara, incarcérés depuis deux mois pour atteinte à l’autorité de l’État, seront entendus sur le « fond » de leurs chefs d’accusation mardi au Tribunal de première instance d’Abidjan, a appris APA lundi de source judiciaire. « En exécution de l’article 135 de code pénal, monsieur le doyen des juges d’instruction en charge du 8è cabinet à l’honneur de convoquer maître Esmel Calixte à l’effet d’être présent le mardi 25 février 2020 à 10 h à son cabinet sis au Tribunal de première instance d’Abidjan pour l’interrogatoire sur le fond des inculpés Koné Kamaraté Souleymane, Lobognon Alain, Soro Kanigui. Koné Tehfour, Loukimane Camara, Simon Soro, Sékongo Félicien…», rapporte une convocation adressée au Conseil de ces détenus pro-soro.

Ces inculpés, à en croire la convocation, seront interrogés sur le fond de leur chef d’accusation et  seront soumis à des confrontations entre eux  et des témoins ou inculpés.

Depuis fin décembre dernier, des proches de M. Soro dont des députés et des élus locaux ont été arrêtés pour atteinte à l’autorité de l’État et diffusion de fausses nouvelles.

Un mandat international a été lancé par la justice ivoirienne contre M. Soro lui-même pour atteinte à l’autorité de l’État,  recel de détournement de deniers publics et blanchiment de capitaux.


À LA UNE

Retour en haut