› Société

Doghol réclame un domaine de 2 ha au chanteur sénégalais Baaba Maal

Dans le quartier Doghol, situé à 3 km du centre-ville de Labé, chef-lieu de la région du Foutah Djallon, les citoyens de ce quartier périphérique ne savent plus à quelle autorité s’adresser.

En 1995, le conseil de quartier avait octroyé à l’époque un domaine de 2 hectares à l’artiste-vedette sénégalais Baaba Maal. Ce dernier avait dans le temps promis d’y construire un studio de musique, une boîte de nuit, un terrain de football et bitumer la route principale de la zone. 24 ans après avoir reçu le titre foncier de ce grand espace au cœur de Labé, l’interprète de la musique Wakanda du film Black Panther, né sur les rives du fleuve Sénégal, à Podor, dans la région du Foutah Toro, n’a plus fait signe de vie. Un évènement dont se souvient encore le chef quartier de Doghol. « C’est à l’occasion de l’un de ses voyages à Labé que Baaba Maal a reçu comme cadeau ce domaine de la part de tous les citoyens du quartier de Doghol, représentés par l’ancien chef de quartier feu Elhadj Ibrahima. Par le biais de l’une de ces connaissances, Baaba Maal avait dit au chef quartier qu’il avait besoin d’une parcelle pour construire un studio de musique, une discothèque. Il avait aussi promis de développer notre quartier, en nous aidant dans nos problèmes de route, de terrain de football et plusieurs autres choses. C’est suite à toutes ces promesses que les sages du quartier ont donné leur accord pour qu’on lui octroie ces deux hectares. Les citoyens lui avaient réservé un accueil chaleureux digne d’un prince. Il avait été convenu qu’il allait revenir pour la pose de la première pierre. C’était en 1995, malheureusement il n’est plus revenu. Quelques jours après, l’un de ces représentants, du nom de Chérif est revenu faire tous les papiers (titre foncier, plan de masse) et a posé la borne. Depuis lors, nous n’avons plus eu des nouvelles de Baaba Maal », rappelle Thierno Mamadou Saliou Diallo non sans pincement de cœur.

Pour récupérer ce vaste domaine, plusieurs démarches ont été menées. Mais en vain, déplore le chef de quartier. « Il y a environ quatre ans, le chef de quartier que j’ai remplacé, moi-même et l’imam de Dar-es-Salaam Elhadj Mamadou Bhoye, nous nous sommes rendus à la commune pour rencontrer l’ancien maire Elhadj Amadou Thiam dans le but de récupérer le domaine pour y construire un centre de santé, un marché. Mais le maire nous a demandé si Baaba Maal a des documents du domaine, nous avons confirmé. Alors Elhadj Thiam nous a demandé de chercher à rentrer en contact avec Baaba Maal, car seul son accord pourra nous permettre de récupérer les deux hectares ».


Poursuivant, notre interlocuteur a lancé un appel à l’endroit de Baaba Maal, lui demandant de construire le domaine comme promis, à défaut de le restituer au quartier qui veut le viabiliser. « Au nom des citoyens de Doghol, toutes couches confondues, nous demandons à toute personne qui peut rentrer en contact avec Baaba Maal, de le faire afin qu’on récupère le domaine. Nous lançons un appel à l’endroit des autorités à tous les niveaux, car nous avons besoin du domaine pour la construction d’un centre de santé, d’un marché et autres. Même pas l’intégralité du domaine… », a exhorté Thierno Mamadou Saliou Diallo sur un ton dépité.

À LA UNE
Retour en haut