International › APA

Economie, enseignement et politique au menu des quotidiens marocains

Pas d'image

Le secteur de la pêche et le mouvement de protestation des étudiants de médecine, la Caisse de Compensation et les relations Maroc-Tunisie sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus ce jeudi.+Aujourd’hui le Maroc+ revient sur la performance du secteur de la pêche. Pour la publication, le Maroc est décidément devenu un pays modèle dans la lutte contre la pêche illicite, notant que les efforts consentis par le ministère de la pêche et le secteur entier commencent à porter leurs fruits au point de susciter la reconnaissance de la communauté internationale.

Tous les indicateurs sont au vert et le secteur devient même au fil des années une véritable locomotive économique ayant un impact important sur les rentrées de devises au pays et sur le taux de chômage en particulier dans certaines régions du pays, constate-t-il, expliquant ces performances par le professionnalisme des responsables du secteur et du ministère de tutelle qui ne cesse de prendre les bonnes mesures.

+L’Economiste+ revient sur les protestations des étudiants des facultés de médecine. Commentant l’action de ces étudiants, par nature financés par l’Etat, qui protestent contre le concours commun avec les étudiants du privé, en évoquant une «concurrence déloyale», le journal qualifie cette attitude d’un « autodénigrement plus une sorte de trahison envers tous les camarades ».

A travers ce mouvement des étudiants, les citoyens ont découvert trois choses. D’une part, les étudiants eux-mêmes ne font pas confiance à leur propre formation, sinon pourquoi voudraient-ils des concours séparés? D’autre part, nul ne s’est inquiété de la qualité de l’enseignement, alors que les gens confient leurs corps, leurs enfants à ces hommes et ces femmes. Et enfin, peut-être le pire de tout: Pourquoi ces jeunes gens et jeunes filles déclinent-ils des arguments qui les disqualifient? se demande-t-il.

+Le Matin+ rapporte que le gouvernement éponge une grosse part des impayés de la Caisse de compensation. Le paiement de la subvention relative aux produits gaziers et sucriers a atteint 8,95 milliards de DH à fin mai.

La facture du gaz butane constitue l’essentiel avec 7 milliards de DH payés, contre 1,95 milliard pour la subvention du sucre. Rien qu’en mai dernier, l’État a réglé 3 milliards de DH de sommes dues aux sociétés de gaz butane et de sucre.

Avec cet important effort de paiement, les arriérés de la Caisse de compensation se sont réduits à 1,5 milliard de DH. Les créances dues aux sociétés de gaz butane ont baissé à 1,13 milliard alors que pour le sucre, la facture non encore payée aux opérateurs se situe à 384 millions, précise le quotidien.

+Al Bayane+ souligne que les moyens de renforcer la coopération entre le Maroc et la Tunisie dans différents domaines ont été au centre d’un entretien, à Genève, entre le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani et son homologue tunisien, Youssef Chahed.

Cette entrevue, tenue en marge de la 108ème Conférence internationale du Travail, a été l’occasion d’examiner les relations bilatérales et les moyens de les renforcer davantage, a précisé El Otmani, qui s’est réjoui de la dynamique de ces relations et des visites mutuelles.

Il a mis l’accent dans ce sens sur l’importance pour les deux pays d’œuvrer pour hisser encore plus haut leurs relations bilatérales, notamment sur les plans économique, de l’investissement, de la coopération entre les hommes d’affaires des deux pays.

>
Zapping Actu International
À LA UNE
>
Retour en haut