International › APA

Economie et sport au menu des quotidiens marocains

La finance verte, le Projet de loi de finance (PLF) 2020 et le derby casablancais au titre de la Coupe arabe des clubs sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce lundi.Sous le titre « Green banking », +Aujourd’hui le Maroc+ indique que la banque centrale a estimé impératif de s’impliquer davantage et dès aujourd’hui dans ce qui sera en grande partie l’économie du futur.

Les secteurs les plus touchés, comme l’agriculture, la pêche, les ressources naturelles ou encore les infrastructures, pèsent lourd dans l’économie et auront probablement besoin de mobiliser des investissements importants pour s’adapter, souligne le journal.

« Tous ces efforts financiers ne peuvent être financés exclusivement par l’Etat seul. Les banques devront inévitablement accompagner cette grande mutation économique du pays », explique-t-il, notant qu’elles devront à leur tour réinventer le métier de la banque avec des référentiels et des grilles d’analyse adaptées.

De son côté, +l’Opinion+ estime que le PLF 2020 porteur de grands espoirs de changement a été marqué par « le manque de créativité, de vision stratégique et surtout de courage ».

La classe moyenne marocaine a été sacrifiée sur l’autel des équilibres budgétaires chers aux institutions financières internationales, explique la publication, faisant observer que ledit projet intervient moins de trois mois après des Assises de la fiscalité lors desquelles des engagements ont été exprimés et des promesses données, pour finalement être oubliées dans leur majorité.

+L’Économiste+ se focalise, pour sa part, sur le rapport économique accompagnant le PLF 2020, qui insiste sur la nécessité de réviser la politique de logement.

Sur les quinze dernières années, près de 100 milliards de dirhams (1 euro = 10,7 DH) ont été dépensés pour le logement, outre 12.000 hectares de terrains publics, rappelle le quotidien, faisant état d’ « une masse inconnue d’optimisation fiscale ou de blanchiments de diverses natures ».

+Al Massae+ écrit que si le tant attendu derby casablancais entre les frères ennemis, le Raja et le Wydad, s’est soldé sur un résultat nul (1-1), l’autre confrontation entre les ultras a connu un vainqueur. Incontestablement, les ultras rouge et blanc ont dominé le complexe sportif Mohammed V pour ces huitièmes de finale aller de la Coupe arabe des clubs champions, ou Coupe Mohammed VI. Les ultras winners ont effet gratifié les téléspectateurs marocains et arabes de deux très beaux tifos, rapporte le quotidien.

La première œuvre d’art est venue sous forme d’un tifo 3 dimensions, soulevé au tout début de la rencontre par la Curva sud, à la sortie des joueurs des vestiaires. Ce tifo comprenait un message accompagné d’une photo. Le message disait: «L’attente s’éternise», en référence à un ancien derby et la photo était celle de l’ancienne gloire du club, Mustapha Choukri alias Petchou, également passé par le Raja de Casablanca.

Selon le quotidien arabophone, la photo de Mustapha Choukri assis sur un ballon fait référence au derby 1978-1979. Pour rappel, le quotidien explique qu’il s’agit du fameux derby où les joueurs du Raja s’étaient retirés pour protester contre un penalty accordé au Wydad.


À LA UNE

Retour en haut