Eco et Business › Energie

EDG bénéficie d’une offre de 50 poteaux écologiques, un don de « Ecopole Norvège »

(c) journaldeconakry.com

Dans le cadre de l’amélioration et de la modernisation des performances du secteur de l’énergie en Guinée, la société « Ecopole Norvège » a offert un lot de 50 poteaux écologiques à la société Electricité de Guinée (EDG). La cérémonie de remise de ce don a eu lieu le mercredi, 25 avril 2018, sur le site de l’EDG à Hamdallaye, en présence du ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr Cheick Taliby Sylla, des responsables de la société, et du consul de Norvège en Guinée.

Dr Niyankhoye Fassou Sagno, ancien ministre de l’Energie et de l’Hydraulique et représentant de la société « Ecopol » à cette cérémonie, a précisé que ces poteaux électriques sont une nouvelle génération de poteaux fabriqués à base de bambous .

« La mise à disposition d’EDG de 50 de ces poteaux dans le cadre d’un projet pilote, permettra à la société guinéenne de l’électricité de les tester sur un site de son choix afin d’en apprécier la fiabilité pour une utilisation future sur les réseaux de transport d’électricité. J’aimerais toutefois rappeler que les différents tests de performance ont été effectués avec succès sur ces poteaux écologiques dans nos usines de production au Kenya. A cet égard, il convient de noter entre autres leur capacité de résistance au changement climatique (aux feux de brousses et autres incendies, aux termites et aux pics). En outre, la forme homogène et le poids léger de ces poteaux, permettent aisément de les empiler, de les transporter et les manipuler. A titre d’exemple, un camion peut transporter facilement 100 poteaux écologiques, ce qui leur procure un avantage certain sur d’autres poteaux de même type », a-t-il detaillé, tout en précisant que le souhait ardent de la société Ecopol, est de construire très prochainement une usine de fabrication de ces poteaux électriques à Friguiabé, dans la région de Kindia, République de Guinée.


Pour sa part, Abdenbi Atou, Administrateur Général de la société Electricité de Guinée, a indiqué que sa direction était depuis un certain temps , en discussion avec le ministère de tutelle concernant l’introduction de ces poteaux écologiques au niveau du réseau de distribution d’EDG : « Ces négociations ont été organisées durant quelques semaines, quelques mois où il y avait déjà eu une visite et une commission qui s’est réunie, et qui a visité l’usine du Kenya pour valider le processus technique à l’issue duquel ces poteaux sont fabriqués. Et ensuite, il y eu l’accord de principe pour que ces poteaux puissent être utilisés dans le cadre d’une expérience pilote dans le domaine de l’exploitation, et voir sur le terrain ce que ces poteaux peuvent apporter de plus. Et, je suis certain que compte tenu des contrôles techniques, ces poteaux apporteront un plus à l’exploitation tant sur le plan écologique, mais aussi sur le plan légèreté, sur le plan accessibilité et sur le plan de la mise en œuvre », a rassuré le numéro1 de la guinéenne d’électricité.

De son côté, Dr Cheick Taliby Sylla, ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, s’est réjouit de ce don et de la volonté de la société d’implanter une usine de fabrication de ces poteaux en Guinée. Ce qui sera selon lui, d’une très grande importance pour notre pays. « Des poteaux à partir du bambou, ce qui peut aussi aider à planter suffisamment de bambou, à travers non seulement la région de Kindia mais j’espère dans les autres régions aussi. Donc, ça qui contribue au reboisement, à la sauvegarde de l’environnement en protégeant nos sols contre l’érosion pluviale qui dégrade ces sols et qui joue aussi sur le dérèglement climatique que nous connaissons aujourd’hui. Donc, ces grandes plantations de bambous qui naitront dans le temps, seront d’une importance capitale pour le gouvernement et pour le pays » s’est il réjouit.

À LA UNE
Retour en haut