International › APA

Faits divers, politique et santé se partagent la Une des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais parvenus lundi à APA traitent de divers sujets allant de la politique à la santé, en passant par les faits divers.« Une femme décapitée, la tête emportée », barre à sa Une Vox Populi, précisant que « L’effroyable scène a eu lieu samedi à Saré Yoba Diao Soutou dans la commune de Tankanton (sud) ». 

« Le corps de la jeune femme agée d’une trentaine d’années, mariée sans enfant, a été découvert dans la rizière », poursuit le même journal qui soutient que « La peur sévit (…) dans le Sud du pays » puisque ce drame survient « six jours seulement après le meurtre d’une jeune fillette de 4 ans, égorgée à Kantène ».

Sous le titre « Coumba Kane parle », L’Observateur donne la parole à cette femme déclarée kidnappée à Keur Mbaye Fall (banlieue dakaroise) qui, dans les colonnes du journal, raconte comment elle a « échappé au pire » avant de déclarer : « Je reviens de loin ».

En politique, Le Quotidien revient sur le Bureau politique de samedi dernier du Parti socialiste (PS) et informe que « Serigne Mbaye Thiam, accusé de lorgner le fauteuil de secrétaire général (du parti), a renouvelé sa fidélité à Aminata Mbengue Ndiaye ».

L’actuel ministre de l’Hydraulique déclare ainsi dans les colonnes du journal que « Je ne peux pas dire que Aminata Mbengue doit être secrétaire générale et poser des actes contraires ».

Sud Quotidien consacre sa parution du jour au retour envisagé des Conseils des ministres décentralisés et arbore cette Une : « Bilan Mackyllé », faisant référence aux promesses faites lors des précédents Conseils à l’intérieur du pays.

« Des milliards sur papier, une foule de projets dont les taux d’exécution varient d’une région à une autre, au grand dam de populations qui se retrouvent difficilement dans les engagements pris par l’Etat dans les différents Conseils des ministres décentralisés organisés du 06 juin 2012 à Saint-Louis au 19 juillet2016, à Dakar », soutiennent nos confrères.

Sur un tout autre sujet, le quotidien national, Le Soleil revient sur le Sommet de Lomé consacré à la lutte contre les faux médicaments et informe que la rencontre « a été sanctionnée par des mesures fortes ». « Les chefs d’Etat d’Afrique présents et les représentants d’autres pays ont signé la convention-cadre qui comporte de nouvelles lois renforçant la collaboration transfrontalière pour stopper ce trafic », ajoute le journal.

Parlant d’une « impossible traque » des faux médicaments au niveau national, le quotidien EnQuête revient sur cette même actualité et donne la parole au président de l’Ordre national des pharmaciens qui se dit « perplexe » quant à l’application de cette convention-cadre au Sénégal « d’autant (plus) que +le pays+ abrite Keur Serigne-bi et la ville de Touba où la vente de médicaments illicites est institutionnalisée ».


À LA UNE

Retour en haut