› Santé

Fièvre Lassa en Guinée : plus de 100 cas recensés

Image d'illustration

Près d’une semaine après la confirmation d’un premier cas, les autorités sanitaires du pays ont annoncé que plus de 100 contacts ont été recensés. Un dispositif de suivi a été mis en place pour éviter les risques de propagation de la maladie.
Au total 108 contacts ont été enregistrés à la date du jeudi 07 février dans les préfectures de Mamou et Kissidougou par l’agence nationale de la sécurité sanitaire. La fièvre hémorragique Lassa est une maladie mortelle de la même famille qu’Ebola. Elle a déjà tué une personne en Guinée. Elle se manifeste notamment par des vomissements, de la diarrhée, de la fièvre. Les autorités sanitaires du pays encouragent les citoyens à reprendre les mesures d’hygiène notamment le lavage des mains.
Selon le rapport du 07 février 2019 fourni par l’ANSS, aucun nouveau cas n’a été confirmé. La note précise que 28 nouveaux contacts ont été recensés dont 19 à Mamou et 9 à Kissidougou. Cela fait un total de 108 contacts recensés dont 96 suivis. Cette structure en charge de lutte contre cette maladie a indiqué que les investigations et suivi des contacts sont en cours. Elle précise le prélèvement de 19 contacts présumés à haut risque dont 16 à Mamou et 3 à Kissidougou. Après la détection d’un cas positif le 29 janvier dernier, le directeur général de l’ANSS avait annoncé au cours d’une conférence de presse la mise en place d’une stratégie de suivi de tous les contacts. Dr Sakoba Keita avait également rassuré de circonscrire la maladie en 4 semaines.


À LA UNE

Retour en haut