International › APA

G5 Sahel: Roch Kaboré désigné président en exercice pour l’année 2019

Pas d'image

Le chef de l’Etat du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a été désigné mardi à Ouagadougou par ses paires pour assurer la présidence en exercice du G5 Sahel, lors de la 5è Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat de l’organisation.« Les chefs d’Etat ont décidé que la présidence en exercice du G5 Sahel sera assurée par Roch Marc Christian Kaboré, président de la République du Burkina Faso pour l’année 2019 », indique le communiqué final de la session transmis à APA. 

M. Kaboré remplace son homologue du Niger, Issoufou Mahamadou. Cette 5è Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat s’est notamment tenue sous la présidence de M. Issoufou, président en exercice sortant du G5 Sahel.

Les chefs d’Etat ont décidé de tenir leur prochain Sommet ordinaire en février 2020, à Nouakchott. Ils ont, après avoir examiné la situation dans l’espace G5 Sahel, exprimé leur « profonde préoccupation» face à la menace persistante du terrorisme et d’autres formes de criminalité dans la région.

La Conférence a condamné fermement tous les attentats terroristes et en particulier ceux survenus récemment au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Tchad tout en exprimant sa « solidarité » avec les peuples de ces différents pays.  

Les chefs d’Etat du G5 Sahel ont instruit le Conseil des ministres et le secrétariat permanent à œuvrer au renforcement des autres instruments du dispositif de défense et de sécurité, notamment le Collège de défense, le Collège sahelien de sécurité et la plate-forme de coopération en matière de sécurité.


 Le Conseil des ministres et le secrétariat permanent devraient en outre prendre les mesures idoines pour l’accélération de la mise en place de l’Académie régionale de police à Koundoul, en République du Tchad, et réaliser l’étude de faisabilité du projet de chemin de fer à partir des ressources propres.

La Conférence a par ailleurs instruit le Conseil des ministres, les ministres des Transports et le Secrétariat permanent à l’effet de prendre les dispositions pour la création d’une compagnie aérienne sous le format de l’option 5 adopté les 27 et 28 septembre 2018 à N’Djamena, tout en réalisant les audits afférents.  

Cinq chefs d’Etat étaient présents à ce Sommet, notamment le président burkinabè Roch Kaboré, le président du Mali Ibrahim Boubacar Keita, celui du Niger Issoufou Mahamadou, le chef de l’Etat de la République islamique de la Mauritanie Mohamed Ould Abdel Aziz et du Tchad, Idriss Déby Itno.

La conférence a également enregistré la participation de plusieurs organisations, entre autres, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union africaine (UA), l’ONU et l’Union européenne (UE).

À LA UNE
Retour en haut