International › APA

Gabon : 1500 enfants bénéficient d’actes de naissance

Pas d'image

Les autorités des communes de Libreville, Owendo et Akanda, sur demande du ministère de la Santé, de la protection sociale et de la solidarité nationale, ont établi 1500 actes de naissance pour des enfants ne possédant pas d’état-civil.La cérémonie de remise de ces actes de naissance a été présidée, vendredi dernier, par le ministre de la Santé, de la protection sociale et de la solidarité nationale, Jonathan Ntoutoume Ngome. C’était à l’occasion de la célébration de la journée nationale de la solidarité dont le thème était : « Redonnons la dignité à ceux qui l’ont perdue ».

Au Gabon, de nombreux enfants n’ont pas d’actes de naissance car leurs parents ne disposent pas de moyens financiers pour honorer les frais exigés par les hôpitaux lors de la déclaration de naissance.

Par ailleurs, Jonathan Ntoutoume Ngome a profité de la journée nationale de la solidarité pour distribuer des cartes d’assurance-maladie à des enfants.

Le Gabon, à travers la Caisse nationale assurance-maladie et de garantie sociale (CNAMGS), assure une couverture médicale à moindre coût à toute sa population.

En Afrique subsaharienne, ce pays est considéré comme un pionnier dans ce domaine.


À LA UNE

Retour en haut